El Khroub

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis El-Khroub)
Aller à : navigation, rechercher
El Khroub
Tombeau de Massinissa à El Khroub
Tombeau de Massinissa à El Khroub
Noms
Nom algérien الخروب
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Constantine
Daïra El Khroub
(chef-lieu)
Président de l'APC Abdelhamid Aberkane [1]
2012-2017
Code postal 25100
Code ONS 2506
Démographie
Population 179 033 hab. (2008[2])
Densité 732 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 16′ 00″ N 6° 41′ 00″ E / 36.266667, 6.68333336° 16′ 00″ Nord 6° 41′ 00″ Est / 36.266667, 6.683333  
Altitude 650 m (min. : 650 m) (max. : 650 m)
Superficie 244,65 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Constantine.
Localisation de la commune dans la wilaya de Constantine.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
El Khroub

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
El Khroub

El Khroub (arabe: الخروب) est une ville de l'est de l'Algérie, située à quelques kilomètres de la ville de Constantine. El Khroub est connue par son site archéologique abritant le tombeau du roi Massinissa, autour duquel une nouvelle ville qui porte le même nom (Massinissa) est construite. Une deuxième nouvelle ville Ali Mendjeli a été construite sur le territoire de la commune.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localités[modifier | modifier le code]

Outre son chef-lieu El Khroub-ville, la commune d'El Khroub est composée à sa création 1984 des localités suivantes : Lambièche, Guettar El Aïch, Aïn El Bey, Dahbia, Kassandji, Salah Derradji, Baaraouia, Aïn Nahas, Aïn Leghda, Sidi Amor, Oullaza, Oued Hamim, Massine, Sidi Lakhdar, El Meridj, Draa Naga, Aïn Guerfa, Bouragba, Atfa, Sedjar, Legiuari, Zbir, Soumaâ, Guechguèche Ouest, Ferme Chibani, Chaabet El Khourchef, Tikbab, Bir Dekkiche, Ferme Kadri, Aïn Berda, Medalssou, Aïn Nachfa, Ferme Boulechfar, Aïn Kahla[3].

Actuellement, la commune est composée de l'agglomération chef-lieu, El Khroub-ville, des agglomérations secondaires de Salah Derradji, Frères Brahmia, Oued hamimine, Guettar El Aïch, Chelia, Allouk Abdellah, Hay Aïn El Bey Cité 05, Ali Mendjeli (nouvelle ville), Aïn N'Hasse, Maoualkia et Kadri, et en zone éparse de la localité de Kadri Brahim[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

A 10 km à l'est de la ville, sur la Route nationale 20, se trouve le site de Bou Nouara connu pour ses dolmens[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

El Khroub est la deuxième commune la plus peuplée de la wilaya de Constantine après Constantine[6], selon le recensement général de la population et de l'habitat de 2008, la population de la commune est évaluée à 179 033 habitants contre 14 962 en 1977, c'est la commune de la wilaya de Constantine qui enregistre le plus fort taux de croissance annuel (7,3 % contre 1,5 % pour l’ensemble de la wilaya), sur la période 2008-1998[7].

Évolution démographique
1977 1987 1998 2008
14 962 42 261 88 498 179 033
(Source : recensement [8])


Population des agglomérations principales de la commune (2008) :

  • El Khroub : 90 122 habitants
  • Ali Mendjeli : 64 120 habitants
  • Salah Derradji : 7 349 habitants

Économie[modifier | modifier le code]

La ville est connue par son marché hebdomadaire, considéré comme le deuxième de l'est algérien après celui de Tadjenanet (wilaya de Mila).

elle est également connue par la présence du siège de la Bibliothèque de l'Imam zuuhri.

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville de El Khroub entretient des relations de coopération décentralisée avec :

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. [L’ancien ministre élu maire http://aa.com.tr/ar/rss/106770]
  2. (en) Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008, communes de la wilaya de Constantine, sur le site geohive.com.
  3. « Décret no 84-365 du 1er novembre 1984 fixant la composition, la consistance et les limites territoriales des communes », Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire, no 67,‎ 19 décembre 1984, p. 1539 (lire en ligne).
  4. Code des agglomérations : 5e recensement général de la population et de l'habitat, vol. 169/2012, Alger, Office national des statistiques, coll. « Collections statistiques »,‎ 2012, p. 91.
  5. Jacquot L. Quelques Dolmens d'Algérie. In: Bulletin de la Société préhistorique de France. 1909, tome 6, N. 6. pp. 322-324.
  6. (en) the People's Democratic Republic of Algeria - Constantine(Geohive)
  7. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Constantine, sur le site de l'ONS.
  8. (en) Population d'El Khroub(World Gazetteer)