Edward Slattery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Slattery.
Edward James Slattery
Biographie
Naissance 11 août 1940 (74 ans)
à Chicago
Ordination sacerdotale 26 avril 1966
par le card. Cody
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 6 janvier 1994
par le pape Jean-Paul II
Dernier titre ou fonction Évêque de Tulsa (États-Unis)
Évêque de Tulsa (États-Unis)
Depuis le 11 novembre 1993
Précédent Eusebius Beltran

Blason
« Tu Solus Sanctus »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Edward James Slattery, né le 11 août 1940 à Chicago (États-Unis) est un évêque américain. Il est actuellement le troisième évêque du diocèse de Tulsa dans l'Oklahoma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les quatre grands-parents de Mgr Slattery ont tous émigré d'Irlande. Edward Slattery, second d'une famille de sept enfants, fait ses études à Chicago à l'Université Saint Mary of the Lake qui comporte le séminaire majeur le plus important des États-Unis. Il est ordonné prêtre le 26 avril 1966 par le cardinal John Cody (1907-1982). Il devient alors vicaire dans une paroisse de South Holland, la paroisse Saint-Jude, jusqu'en 1971, tout en poursuivant ses études de théologie à l'Université Loyola de Chicago. Il est vice-président puis président (1976-1994) de la Catholic Church Extension Society, association levant des fonds pour les paroisses pauvres ou isolées des États-Unis. Il est nommé vicaire, puis curé (de 1976 à 1989) d'une paroisse hispanophone du centre-ville, la paroisse Sainte-Rose de Lima.

Edward Slattery est nommé évêque de Tulsa dans l'Oklahoma par Jean-Paul II le 11 novembre 1993 et consacré par le pape lui-même à la basilique Saint-Pierre de Rome, le 6 janvier 1994. Les autres consécrateurs sont le cardinal Giovanni Battista Re et Mgr Josip Uhač.

Devenu troisième évêque du diocèse de Tulsa, qui comporte 56 000 baptisés, Mgr Slattery s'attache à défendre les droit des immigrants, critiquant plusieurs fois dans la presse la sévérité de la loi de 1804 (Oklahoma House Bill 1804) et déclarant que si aider les immigrés devenait un délit, il se ferait fort d'« aller en prison »[1].

Il s'est élevé aussi contre certaines déclarations de Nancy Pelosi et de Joe Biden en faveur de l'avortement. En matière liturgique, il est proche de la « réforme de la réforme » et célèbre souvent ad orientem plutôt que face au peuple.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf Catholic News [1] du 3 avril 2006.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]