Ducati Pantah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ducati Pantah
Ducati 500 Pantah.jpg
Ducati Pantah
Constructeur Ducati
Années de production 1979 - 1983
Type Sportive
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en V à 90°, 4 temps refroidi par air
Distribution 1 act, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée 498,89 cm³ (74 x 58 mm)
Puissance maximale 52 ch à 9 050 tr/min ch
Couple maximal 4 mkg à 8 000 tr/min mkg
Alimentation 2 carburateurs Dell'Orto ∅ 36 mm
Embrayage multidisques en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 200 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre treillis tubulaire
Suspension avant (débattement) fourche télescopique ∅ 35 mm
Suspension arrière (débattement) 2 combinés
Frein avant 2 disques ∅ 260 mm, étriers 2 pistons
Frein arrière 1 disque ∅ 260 mm, étrier 1 piston
Poids et dimensions
Roue avant 100/90 x 18
Roue arrière 110/90 x 18
Empattement 1 450 mm
Hauteur de selle 760 mm
Poids à sec 180 kg
Réservoir (réserve) 18 ℓ (4 ℓ) litres

La Pantah est un modèle de motocyclette du constructeur italien Ducati.

Le prototype de la 500 Pantah est présenté pour la première fois au salon de Milan en 1977. Il inaugure un tout nouveau bloc moteur sur lequel la distribution par couples coniques est remplacée par des courroies crantées.

Il faut attendre deux ans pour que le modèle de série sorte sous le nom de 500 SL Pantah. La machine donne son nom à la lignée de moteur de ce type.

Pour coller à la tradition, ce moteur reste un bicylindre en V ouvert à 90° de quatre temps. Il est annoncé pour 52 chevaux à 9 050 tr/min au vilebrequin, couplé à une boîte de vitesses à cinq rapports.

La partie cycle se distingue également en présentant un cadre en treillis tubulaire, plus rigide que les classiques cadre à berceaux.
La fourche de 35 mm de diamètre et les combinés amortisseurs sont fournis par Marzocchi, puis par Païoli. La suspension arrière est assurée par deux combinés amortisseurs fournis par Marzocchi, puis par Païoli.
Le freinage est assuré par trois disques Brembo de 260 mm de diamètre.

Les modèles de 1979 ont été livrés avec une peinture rouge à bandes blanches et un cadre noir, tandis que les modèles suivants étaient disponibles avec une peinture bleu clair et des bandes bleu foncé et rouges. La selle est remplacée par un modèle hérité de la 900 MHR. Sur tous les millésimes, les jantes dorées proviennent du catalogue FPS.

600 Pantah

Le 500 Pantah est complétée en 1981 par la 600 SL Pantah.

Les 84,22 cm³ supplémentaires sont obtenus par augmentation de 6 mm de l'alésage. La puissance passe à 58 chevaux de 9 100 tr/min pour 5,17 mkg à 7 500 tr/min. Le poids passe à 188 kg.

La partie cycle est identique à celle de la 500. L'habillage adopte des lignes plus douces, moins anguleuses.

En 1983, la 650 SL Pantah présente une évolution où la principale évolution concerne le moteur. Il est retravaillé pour grimper à 649,56 cm³, avec des valeurs d'alésage et de course de 82 et 61,5 mm. La puissance est portée à 66 chevaux à 9 000 tr/min.

Les trois modèles prendront leur retraite en 1983[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 500, 600 et 650 Pantah