Dimíni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dimíni
(el) Διμήνι, Diminion
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Thessalie
District régional Magnésie
Géographie
Coordonnées 39° 21′ 17″ N 22° 53′ 21″ E / 39.354722, 22.88916739° 21′ 17″ Nord 22° 53′ 21″ Est / 39.354722, 22.889167  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grèce

Voir la carte administrative de Grèce
City locator 14.svg
Dimíni

Géolocalisation sur la carte : Grèce

Voir la carte topographique de Grèce
City locator 14.svg
Dimíni

Dimíni (grec moderne : Διμήνι; forme ancienne: Diminion) est un village près de la ville de Volos, en Thessalie (centre de la Grèce), dans la préfecture du Nome de Magnésie. C'est aussi le siège de la municipalité d'Aisonia.

Histoire[modifier | modifier le code]

On retrouve deux sites archéologiques dans la région de Dimíni, soit un site mycénien et un site néolithique. Ce dernier fut découvert à la fin du XIXe siècle, et les premières fouilles ont été effectuées par les archéologues grecs Christos Tsountas et Valerios Stais.

Culture de Dimíni[modifier | modifier le code]

En 1886, Lolling et Wolters ont trouvé un tombeau mycénien (tholos), connu sous le nom de Lamiospito. En 1901, Valerios Stais découvre un autre tholos sur la colline du site néolithique. Il travailla sur le site de Dimíni de 1901 à 1903 en compagnie de Christos Tsountas. En 1977, les fouilles du site néolithique continuent avec George Chourmouziadis.

Les fouilles du site mycénien de Dimíni commencent en 1980 avec V. Adrimi-Sismani. Puis en 2001, les archéologues découvrent des ruines de palais. Il pourrait s'agir de l'antique Iolcos. Une stèle écrite en Linéaire B a aussi été découverte[1].

Selon « La théorie de l'invasion », les membres de la culture néolithique de Dimíni seraient les responsables de la conquête violente de la culture Sesklo aux environs de -5000. Donc, selon cette théorie, les « Diminians » et les « Seskloans » seraient deux cultures totalement distinctes.

Cependant, I. Lyritzis fournit une histoire différente concernant les relations entre les cultures de Dimíni et de Sesklo. Avec l'aide de R. Galloway, ils ont comparé des matériaux en céramique provenant de Sesklo et Dimínien utilisant la datation par thermoluminescence. Il a découvert que les habitants du site de Dimíni apparaissent autour de -4800, soit quatre siècles avant la chute de la civilisation Sesklo (en -4400). Lyritzis en conclut que les « Seskloans » et les « Diminians » ont coexisté durant une période de temps.

La culture néolithique de Dimini est caractérisée par des vases à col droit et panse ovoïde. Leur décor est marqué par des motifs de losanges et de lignes brisées, soulignés de rouge sur un fond claire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]