Diméthylglycine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DMG.
Diméthylglycine
Diméthylglycine
Diméthylglycine
Identification
Nom IUPAC acide 2-(diméthylamino)acétique
Synonymes

N,N-diméthylglycine

No CAS 1118-68-9
No EINECS 214-267-8
PubChem 673
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C4H9NO2  [Isomères]
Masse molaire[1] 103,1198 ± 0,0046 g/mol
C 46,59 %, H 8,8 %, N 13,58 %, O 31,03 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La diméthylglycine (DMG) est un dérivé de la glycine, un acide aminé qu'on trouve dans les pois et dans la levure. Elle peut être formée à partir de la triméthylglycine après la perte d'un de ses groupes méthyle. C'est également un sous-produit du métabolisme de la choline.

La diméthylglycine avait été nommée vitamine B16 lors de sa découverte, mais, contrairement aux vitamines B vraies, une carence alimentaire en diméthylglycine ne provoque aucun trouble physiologique, de sorte qu'il ne s'agit pas d'une vitamine.

Proposée parfois comme produit dopant pour améliorer les performances sportives ainsi que comme adjuvant immunologique et comme traitement contre l'autisme, l'épilepsie voire les maladies mitochondriales, la diméthylglycine s'est en fait révélée aussi efficace qu'un placebo[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. J Pediatr. 2003 Jan;142(1):62-6