Deoksugung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Deoksugung
Vue générale
Vue générale
Présentation
Nom local 덕수궁 / 德壽宮
Destination initiale Palais royal
Géographie
Pays Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Ville spéciale Séoul
Accès et transport
Métro Hôtel de Ville
Localisation
Coordonnées 37° 33′ 58″ N 126° 58′ 29″ E / 37.566180555556, 126.9748537° 33′ 58″ Nord 126° 58′ 29″ Est / 37.566180555556, 126.97485  

Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud

(Voir situation sur carte : Corée du Sud)
Deoksugung

Géolocalisation sur la carte : Séoul

(Voir situation sur carte : Séoul)
Deoksugung

Le palais Deoksugung ou palais de la longévité vertueuse (덕수궁/德壽宮) est un palais royal de la dynastie Joseon, situé à Séoul en Corée du Sud.

Deoksugung, connu également comme Gyeongungung, palais Deoksugung, ou palais Deoksu, est un palais fortifié de Séoul habité par plusieurs souverains coréens jusqu'au XXe siècle et l'occupation japonaise. C'est l'un des cinq palais royaux de Séoul construit par les rois de la dynastie Joseon. est une structure imposante, comprenant notamment la porte principale Daehanmun, où a lieu tous les jours la reconstitution de la relève de la Garde royale comme elle était pratiquée sous la dynastie Joseon. Les bâtiments sont en bois, en bois peint, et en stuc. Certains d'entre eux ont été construits dans le style occidental.

En plus des bâtiments traditionnels, il existe également des jardins paysagers, et alentour la statue de Sejong le grand, et le musée d'art national. Le palais est situé près de la station de métro Hôtel de Ville.

Deoksugung, comme les quatre autres 'palais royaux', fut lourdement - et intentionnellement - détruit durant l'occupation japonaise. Actuellement, ne demeurent qu'un tiers des bâtiments présents avant l'occupation japonaise.

Histoire[modifier | modifier le code]

Deoksugung était à l'origine la résidence du prince Wolsan (1454-1488), frère aîné du roi Sejong. Cette résidence devint un palais royal durant les invasions japonaises de la Corée de 1591 à 1598 (guerre Imjin). pendant desquelles les autres palais royaux furent détruits en 1592. Le roi Seonjo fut le premier roi de la dynastie Joseon à résider dans ce palais. Le roi Gwanghaegun y fut couronné en 1608 et renomma ce palais en Gyeongun-gung (경운궁, 慶運宮) en 1611. Après que le palais officiel fut déplacé à Changdeokgung en 1618 après la reconstruction de celui-ci, il fut utilisé comme palais 'auxiliaire' pendant 270 ans et renommé seogung (palais de l'Ouest).

Le roi Kojong, avant-dernier roi de Corée (1863-1907), y reste même après que les Japonais l'ont forcé à abdiquer en 1907, jusqu'à sa mort en 1919. Son fils, le roi Sunjong (1907-1910), donne au palais le nom actuel de Deoksung qui signifie palais de la longévité vertueuse.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Public Opening of Jeonggwanheon (King’s Lounge), sur Visit Korea
  2. Seokjojeon, majestic Daehan Empire palace to be restored, sur korea.net

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :