David G. Dalin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dalin.

David G. Dalin, né le 28 juin 1949[1], est un professeur d'histoire américain qui est l'auteur de plusieurs livres sur l'histoire du peuple juif. Il est actuellement professeur d'histoire et de science politique à l'université Ave Maria.

Biographie[modifier | modifier le code]

Considéré comme un rabbin conservateur, il a d'abord été professeur associé d'histoire juive à l'université de Hartford et il est titulaire d'une licence de l'université de Californie à Berkeley, une maîtrise et un doctorat à l'Université Brandeis et a reçu l'ordination rabbinique au séminaire théologique juif des États-Unis d'Amérique.

En 2005, il a publié, en anglais, une étude sur le rôle joué par Pie XII lors de la période nazie en Allemagne, et conclut qu'il devait être reconnu comme Juste parmi les nations. Une version française de cet ouvrage est parue en mai 2007, sous le titre Pie XII et les juifs : le mythe du pape d'Hitler.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Public Affairs and the Jewish Community: The Changing Political World of San Francisco Jews (1977)
  • American Jews and the Separationist Faith. À New Debate on Religion in Public Life (1993) editor
  • From Marxism to Judaism: Selected Essays of Will Herberg (1997) editor
  • Making a Life, Building a Community: À History of the Jews of Hartford (1997)
  • Secularism, Spirituality, and the Future of American Jewry (1999)
  • The Présidents of the United States and the Jews (2000) with
  • Religion and State in the American Jewish Experience (2000)
  • The Pius War : Responses to the Critics of Pius XII (2004)
  • Le mythe du Pape d'Hitler (2005)
  • Pie XII et les juifs : le mythe du Pape d'Hitler, éditions Tempora, Perpignan, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité personne sur le site du catalogue général de la BnF