Danezaa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chef de la tribu Danezaa et sa famille près de la rivière de la Paix en 1899.
Femme et enfants Danezaa devant leur tipi en 1899.

Le peuple Danezaa ou Tsattine forme une nation amérindienne faisant partie des langues na-dené parmi les nations de langues athapascanes. La Nation Danezaa vit au confins des provinces canadiennes de l'Alberta et de la Colombie-Britannique.

Le peuple Danezaa vit dans des villages septentrionaux des provinces occidentales du Canada, notamment autour de la Rivière Athabasca, de la rivière Clearwater, au nord du lac Athabasca ainsi que sur le territoire au nord de la rivière de la Paix. Ils vivaient au côté des tribus des Tsuu T'ina avec lesquelles ils partageaient les mêmes territoires. Par la suite les tribus Cris les forcèrent à remonter vers le Nord.

On recense actuellement un peu moins de trois mille personnes Danezaa dont plus de la moitié parle toujours la langue Danezaa.

Au recensement de l'an 2000, il y avait 2 847 Danezaa au Canada qui se répartissaient dans plusieurs réserves indiennes :

  • En Alberta : Boyer River (755 h), Heart Lake (275 h) et Horse lake (794 h).
  • En Colombie-Britannique : Blueberry River (385 h), Doig River (239 h), Halfway River (221 h) et West Moberly (178 h).

Alexander Mackenzie fut un des premiers explorateurs à entrer en contact avec les "Beavers" (castors en anglais). Par la suite, les trappeurs et coureurs des bois canadiens-français les surnommèrent "Castors". Les Danezaa commerçaient non seulement la peau de castors, mais également le caribou et le bison jusqu'à son extinction.

Sur les autres projets Wikimedia :