Déontologie professionnelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme déontologie professionnelle fait référence à l’ensemble de principes et règles éthiques (Code de déontologie, charte de déontologie) qui gèrent et guident une activité professionnelle. Ces normes sont celles qui déterminent les devoirs minimums exigibles par les professionnels dans l’accomplissement de leur activité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis le développement des villes au début du IIe millénaire, les membres d'un même métier se sont organisés en corporations, qui se sont dotées le plus souvent de règlements très stricts quant à l'organisation du travail (conditions de l'apprentissage, de l'engagement, salaires, etc.), de la production (normes de qualités, règles de l'art) et de la commercialisation (poids et mesures, conditions de paiement, bourses). Un exemple nous en est fourni par le Livre des métiers publié en 1268 par Étienne Boileau, l'un des premiers prévôts de Paris nommé à ce poste par saint Louis[1].

Déontologies par professions[modifier | modifier le code]

Plusieurs professions ont développé leurs propres codes de déontologie et, à titre d'illustrations, citons :

Il s'agit en général de professions réglementées (à l'exception du journalisme, pour lequel la charte des droits et devoirs n'est pas contraignante).

En France, l'association IESF a publié en 2001 une charte d'éthique de l'ingénieur[4]. Comme indiqué dans son préambule, cette charte doit être considérée comme la profession de foi de tous ceux qui figurent dans le répertoire français des ingénieurs créé par le CNISF. Mais il n'est pas évident que les ingénieurs aient connaissance de cette charte[5]. En outre, à la différence d'un code de déontologie, cette charte est seulement déclarative, et son non-respect ne peut donner lieu à des sanctions de la profession.

Au Québec, une loi a été votée en 2010 sur l'éthique et la déontologie en matière municipale.

En France :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yves Médina, La déontologie, ce qui va changer dans l'entreprise, éditions d'Organisation, 2003
  • Christelle Didier, Penser l'éthique des ingénieurs, Presses Universitaires de France, 2008, 201 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]