Combat de Heligoland (1849)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Heligoland.
Combat de Heligoland (1849)
La Valkyrie et le Geiser poursuivant les bâtiments allemand à l'issue du combat
La Valkyrie et le Geiser poursuivant les bâtiments allemand à l'issue du combat
Informations générales
Date 4 juin 1849
Lieu Heligoland, (mer du Nord)
Issue indécis
Belligérants
Drapeau du Danemark Danemark Danemark War ensign of the German Empire Navy 1848-1852.svg Confédération germanique
Commandants
Andreas Polder
Jørgen P. F. Wulff
Karl Rudolf Brommy
Forces en présence
1 vapeur
1 corvette à voile
1 frégate à vapeur
2 corvettes à vapeur
Pertes
aucune aucune
Première guerre de Schleswig

Bataille navale livrée le 4 juillet 1849 en mer du Nord, au large de l'île de Heligoland, pendant la Première guerre de Schleswig (1848-1850).

Le capitaine de vaisseau Rudolf Brommy, commandant la petite marine du Schleswig-Holstein et qui devait devenir le premier amiral allemand, attaque avec trois navires à vapeur et à roues à aube, la corvette danoise Valkyrie (commandant Andreas Polder), qui bloque le port de Bremerhaven. La bataille se déroule devant l'archipel de Heligoland, alors possession britannique et à la fureur du gouverneur de l'île qui fait tirer ses pièces d'artillerie sans aucun résultat sur les belligérants pour leur faire respecter la neutralité des eaux. Après deux heures d'affrontement indécis, l'arrivée sur le lieu du combat du vapeur danois Geiser (lieutenant Jørgen P.F. Wulff) contraint à la retraite les trois bâtiments allemands qui sont obligés de se réfugier dans l'estuaire de l'Elbe pour échapper aux vainqueurs qui les poursuivent jusqu'à Cuxhaven.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jacques Mordal, Heligoland, Gibraltar allemand de la mer du Nord, Presses de la Cité, Paris 1967.