Claude Guy Hallé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hallé.

Claude Guy Hallé, né en 1652 à Paris et mort en 1736 à Paris, est un peintre français.

Fils du peintre Daniel Hallé et père du peintre Noël Hallé, Claude Guy Hallé fut couronné plusieurs fois par l’Académie royale de peinture. Il fut chargé de travaux assez considérables dans les résidences royales de Meudon et de Trianon.

Il reçut le prix de Rome en 1675 pour la Transgression d’Adam et Ève.

Son portrait par Jean Le Gros (1671-1745), élève de Hyacinthe Rigaud fut peint en 1725[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Transgression d’Adam et Ève, 1675
  • Jeux d'enfants : le saut du chien, Ambassade de France en Allemagne
  • La Présentation au temple, Rouen ; Musée des beaux-arts
  • L'Adoration des mages, Musée d’Orléans
  • L'Annonciation, Musée du Louvre
  • Le Festin de Balthazar, Paris, Église Saint-Augustin.
  • Réparation faite à Louis XIV par le doge de Gènes.15 mai 1685, Musée de Marseille
  • Simon Hurtrelle (1648-1724), Musée de Versailles

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Stéphan Perreau, « Jean Le Gros (1671-1745), à l'image de Rigaud », publication numérique sur Hyacinthe Rigaud, toute l'actualité, juillet 2011

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicole Willik-Brocard, Une dynastie, les Hallé : Daniel (1614-1675), Claude-Guy (1652-1736), Noël (1711-1781), Arthéna, 1995.

Liens externes[modifier | modifier le code]