Cinéma afghan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le cinéma d'Afghanistan se relève lentement après une longue période de silence.

Le renouveau des années 2000[modifier | modifier le code]

Avant les attaques du 11 septembre 2001, Mohsen Makhmalbaf a attiré l'attention sur l'Afghanistan avec son film Kandahar. Kandahar est une tentative pour rappeler au monde un pays oublié. Plus tard, Yassamin Maleknasr, Abolfazl Jalili, Samira Makhmalbaf et Siddiq Barmak ont fait des contributions significatives au cinéma persan en Afghanistan. Siddiq Barmak est aussi directeur du Mouvement pour l'Education des Enfants d'Afghanistan, une association qui promeut l'alphabétisation, la culture et les arts, fondée par le réalisateur iranien Mohsen Makhmalbaf. L'école forme des acteurs et des réalisateurs pour le cinéma émergent d'Afghanistan.

Dans Djomeh (2000), réalisé par un des assistants d'Abbas Kiarostami, Hassan Yektapanah, l'histoire se focalise sur le sort d'un des deux millions de réfugiés afghans qui sont en Iran sans statut légal. Quand l'acteur Afghan non professionnel du film fut invité au Festival du film de Hambourg puis refusa d'entrer de nouveau en Iran, son histoire devint un autre film, Le chemin du paradis (2002), de l'architecte-acteur-réalisateur Mahmoud Behraznia, qui vit en Allemagne.

Le cinéma d'animation émerge pendant les années 2000 avec plusieurs courts métrages. En 2012, Abbas Ali termine le premier court métrage en images de synthèse en dialecte hazara, Buz-e-Chini, produit en partie au Pakistan où le réalisateur avait dû fuir après la prise de pouvoir des talibans[1]. Dans le même temps, le pays produit des courts métrages éducatifs musicaux[2].

Films en rapport avec l'Afghanistan[modifier | modifier le code]

Films produit par le cinéma afghan[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste de films afghans.

Films étrangers tournés en Afghanistan[modifier | modifier le code]

De nombreux films étrangers ont été réalisés en Afghanistan, dont des films en hindi, comme Dharmatma Feroz Khan, et Khuda Gawah :

Personnalités[modifier | modifier le code]

Acteurs[modifier | modifier le code]

Actrices[modifier | modifier le code]

Réalisateurs[modifier | modifier le code]

Scénaristes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le premier film d'animation numérique afghan, article d'Omid Bidar sur Global Voices Online le 14 juin 2012, traduit en français par Samy Boutayeb le 19 juin 2012. Page consultée le 27 juillet 2013.
  2. Afghanistan's first cartoon animation, vidéo sur BBC News le 10 février 2012. Page consultée le 27 juillet 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Listes et catégories[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]