Charles Ier de Hesse-Cassel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Ier de Hesse-Cassel.

Charles Ier, né le 3 août 1654 à Cassel et mort le 23 mars 1730 dans cette même ville, est landgrave de Hesse-Cassel de 1670 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles est le fils cadet du landgrave Guillaume VI de Hesse-Cassel et de son épouse Edwige-Sophie de Brandebourg. Il succède à son frère aîné Guillaume VII.

Sous le règne de Charles, les conséquences de la guerre de Trente Ans sont surmontées plus rapidement que dans d'autres régions d'Allemagne. Charles reconstitue son armée, qui est utilisée entre autres au cours de la guerre de Succession d'Espagne. Il loue les soldats de son armée à certains pays étrangers moyennant subsides, ce qui assure sa fortune, même si cette politique est contestée. Le Brockhaus (volume 9 page 96) dit :

« Ce système améliora les finances, toutefois pas la prospérité du pays, et n'a pas apporté à la Cour de bonnes relations avec les Cours étrangères. »

Après la révocation de l'Édit de Nantes par Louis XIV, Charles accueille les Huguenots fuyant la France. Quelque 4 000 Huguenots s'installent à Cassel. Il stimule l'industrie métallurgique et crée à Cassel une fonderie de laiton. Il se passionne pour l'archéologie.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Charles épouse Amélie de Courlande (1653-1711), fille du duc de Courlande Jacob Kettler, précédemment fiancée à son frère aîné Guillaume. Quatorze enfants naissent de cette union :