Château de Dublin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Dublin
Image illustrative de l'article Château de Dublin
Nom local Dublin castle
Début construction XIIe siècle
Fin construction Reconstruction au XVIIIe siècle
Propriétaire initial Résidence du Vice-roi d'Irlande
Propriétaire actuel État irlandais
Destination actuelle Centre de conférence
Site web www.dublincastle.ie/
Coordonnées 53° 20′ 35″ N 6° 16′ 03″ O / 53.34306, -6.267553° 20′ 35″ Nord 6° 16′ 03″ Ouest / 53.34306, -6.2675  
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Localité Dublin

Géolocalisation sur la carte : Irlande

(Voir situation sur carte : Irlande)
Château de Dublin

Le château de Dublin (Dublin Castle) fut le siège du pouvoir britannique à Dublin, capitale de l'Irlande, jusqu'en 1922. La plupart des bâtiments datent du XVIIIe siècle, même si un château s'élevait à cet endroit depuis Jean d'Angleterre (1167—1216). Le château servit de siège au gouvernement britannique en Irlande de 1171 à 1922.

Historique[modifier | modifier le code]

Il remplit de nombreuses fonctions au cours des siècles. Il fut principalement la résidence royale où demeurait le Lord Lieutenant of Ireland (Vice-roi d'Irlande), représentant de la couronne britannique. Les Viceregal Apartments (appartements du Vice-roi), désormais appelés State Apartments restent le lieu d'investiture du président.

Le secrétaire en chef de l'Irlande, deuxième du gouvernement, avait aussi ses bureaux au château. Au cours des années, le parlement et la cour de justice se tinrent un moment en cet endroit avant de s'établir dans des bâtiments appropriés. Il servit aussi de caserne militaire.

Pendant l'occupation britannique de l'Irlande, l'expression "Castle Catholic" était un terme péjoratif qui désignait un catholique qui soutenait l'administration britannique.

Garde du Château, vers 1905.

En 1907, les joyaux de la couronne irlandaise, qui se trouvaient dans le château, furent dérobés.

Pendant la guerre anglo-irlandaise, le château fut le cœur des efforts britanniques contre les républicains. Pendant la nuit du Bloody Sunday en 1920, deux officiers de l'IRA et un de leurs amis furent tués en essayant de s'échapper.

Le château cessa d'être utilisé par le gouvernement en 1922, quand l'Irlande devint un État indépendant. Pendant quelque temps, il servit de cour de justice, puisque Four Courts avait été détruit en 1922. Quand la cour de justice changea de siège, le château fut alors utilisé pour des cérémonies. C'est ici que Éamon de Valera recevait les ambassadeurs. Les investitures des présidents ont toutes eu lieu au château à partir de 1945, la dernière le 11 novembre 2011 pour Michael D. Higgins.

Le château est une attraction touristique et, après avoir été rénové, il est désormais utilisé comme centre de conférence. Pendant la présidence irlandaise de l'Union européenne, il fut le théâtre de plusieurs réunions du Conseil européen

La crypte de la chapelle royale est désormais un centre artistique où des concerts ont lieu occasionnellement. Les bâtiments sont ouverts au public, sauf pendant les cérémonies officielles. Les plus visitées sont le St. Patrick's Hall, une vaste salle de bal, où se déroulent les investitures; le Throne Room où on peut voir un trône de Guillaume III d'Angleterre et les appartements du vice-roi qui comprennent les chambres utilisées par les vice-rois ou par les membres de la famille royale. La dernière personne à avoir couché dans une de ces chambres est Margaret Thatcher qui passa une nuit en 1979 pendant une réunion du Conseil européen.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :