Château de Beaumaris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Beaumaris
Image illustrative de l'article Château de Beaumaris
Période ou style Château fort
Architecte James de Saint George
Début construction 1295
Fin construction inachevé
Propriétaire initial Édouard Ier
Protection  Patrimoine mondial (1986)
Coordonnées 53° 15′ 53″ N 4° 05′ 22″ O / 53.26472, -4.0894453° 15′ 53″ Nord 4° 05′ 22″ Ouest / 53.26472, -4.08944  
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
Comté Anglesey
Commune Beaumaris

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Château de Beaumaris

Géolocalisation sur la carte : Anglesey

(Voir situation sur carte : Anglesey)
Château de Beaumaris

Le château de Beaumaris (de l´ancien français beau mareys), sur l´île d´Anglesey, est le dernier château construit lors de la campagne de conquête de la Galles du Nord par Édouard Ier d'Angleterre. Commencé en 1295, il a été conçu par James de Saint George. Malgré 35 ans de travaux, sa construction n'a cependant jamais été terminée, faute d´argent et de matériaux : le roi ayant par la suite tourné son attention vers l´Écosse.

Beaumaris est actuellement considéré comme l´un des châteaux les plus parfait architecturellement parlant et a été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO via la dénomination des Châteaux forts et enceintes du roi Édouard Ier dans l'ancienne principauté de Gwynedd. De nos jours, le château est géré par le Cadw, qui l´a ouvert au public.

Description[modifier | modifier le code]

Au moment de la construction, le roi ordonna le déplacement de tous les habitants du village voisin de Llanfaes à Newborough, de l´autre côté de l´île. James de Saint George, l'architecte royal, mis toute son expérience au service de ce château, proposant un plan de château concentrique où les murailles intérieures sont totalement entourées d´un mur d´enceinte.

Le château possède une liaison directe avec la mer, permettant ainsi son ravitaillement et est entouré de fossés emplis d´eau. La complexité des défenses est telle qu´un assaillant désireux d´envahir le château doit passer par 14 obstacles successifs et quatre lignes de fortifications avant d´en atteindre le cœur.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]