Cetelem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cetelem

Description de l'image  Logocetelem.png.
Création 1953
Dates clés 2005 : Montée à 50 % dans le capital de LaSer Cofinoga
2007 : Fusion avec UCB
Fondateurs Jacques de Fouchier
Forme juridique société anonyme
Slogan Plus responsables, ensemble
Siège social Drapeau de la France Levallois-Perret
Direction Thierry Laborde
Activité Crédit à la consommation,
crédit immobilier (fusion avec UCB)
Produits prêt personnel, prêt automobile, prêt immobilier, carte de crédit, crédit sur lieu de vente, crédit en direct, partenariat, épargne, assurance
Société mère BNP Paribas
Filiales plus de 20 dans le monde
Effectif 16 000
Site web www.cetelem.fr
www.bnpparibas-pf.com
www.moncreditresponsable.com
www.jegeremesfinsdemois.com
www.touslesbudgets.com
fondation.cetelem.com

Cetelem (Compagnie pour le financement des équipements électro-ménagers) est une société française devenue internationale, spécialisée dans le crédit à la consommation, créée en 1953 par Jacques de Fouchier. Elle est une filiale de BNP Paribas, sous le nom de BNP Paribas Personal Finance. Cetelem est sa marque commerciale dans plusieurs pays dont la France (avec Crédit Moderne pour les Départements d'Outre-Mer). Les autres marques de l’entreprise sont Findomestic en Italie et AlphaCredit en Belgique. Elle est devenue no 1 du crédit à la consommation en Europe continentale. Cetelem a entrepris fin 2007 de fusionner avec l'UCB et est devenue « BNP Paribas Personal Finance » qui couvre désormais tous les aspects du crédit : immobilier, automobile, consommation, distribution. Depuis 2012, Thierry Laborde est Président-directeur général de BNP Paribas Personal Finance. Cetelem a élargi son offre de crédit à des produits d’épargne et d’assurance[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Ancien fleuron et vaisseau amiral de la Compagnie bancaire, Cetelem est une entreprise multispécialiste sur son marché. Lancée à la base pour aider les ménages français à acheter des biens d'équipements ménagers après la Seconde Guerre mondiale, aujourd'hui Cetelem propose aux particuliers toute la gamme des produits (prêts classiques, prêts auto, prêts immobilier, crédits renouvelables) mais aussi des services complémentaires (services financiers aux particuliers, services au commerce, services non financiers) tant en compte propre que via des partenariats.

Cetelem est un partenaire de référence pour les grandes enseignes de la distribution (Carrefour, Conforama, But, Ikea, Fly, Dell, Tesco, DSGI, etc) et aussi pour les établissements bancaires (Axa Banque, Natexis, etc), les compagnies d'assurances et les distributeurs automobiles (Suzuki, etc). Il leur apporte son savoir-faire en matière de crédits, de gestion du back-office et du risque, en France et dans d'autres pays. Sa stratégie de développement est européenne et mondiale.

Elle opère aujourd'hui dans plus de 30 pays, dont 17 en Europe. Cetelem détient notamment 50 % du capital de LaSer (Lafayette Services), et donc de Cofinoga.

En juin 2010, BNP Paribas Personal Finance et Commerzbank signent un accord[2] pour développer conjointement le crédit à la consommation en Allemagne. En juillet 2010, BNP Paribas et le Groupe BPCE signent un partenariat d’alliance industrielle[3] via leurs filiales de crédit spécialisées, BNP Paribas Personal Finance et Natixis Financement pour la création d’une plate-forme industrielle commune.

En 2008, Cetelem a lancé un site d'information non commercial sur le crédit: moncreditresponsable.com [4] sur lequel on retrouve ses indicateurs de crédit responsable comme son taux de refus de dossier ou son taux d’incidents de paiement, ainsi que des animations pédagogiques développées dans le cadre de la nouvelle Loi Lagarde sur l’usage du crédit à la consommation[5], une explication sur le cout des crédits, des conseils pour savoir quoi faire en cas de difficultés budgétaire, etc. Dans cette lignée, Cetelem a adopté en France en 2009 une nouvelle signature: « Cetelem, le crédit responsable » [6].

En janvier 2010, Cetelem est le premier établissement spécialisé à mettre en place une médiation d'entreprise du crédit aux particuliers. Le client insatisfait peut saisir la médiatrice dès lors que le service consommateur n'a pas résolu son problème[7].

Depuis 2013[8] l’entreprise distribue de nouvelles offres en rapport avec la gestion du budget des ménages comme des produits d’épargne, d’assurance et de prévoyance.

L'Observatoire Cetelem[modifier | modifier le code]

Article détaillé : L'Observatoire Cetelem.

Depuis 1985, l'Observatoire Cetelem publie chaque année des études qualitatives et quantitatives sur les comportements et les choix de consommation des Européens, les tendances et les nouvelles formes de distribution[9]. Il se décline en deux études annuelles (consommation et immobilier).

La Fondation Cetelem[modifier | modifier le code]

Cetelem a créé la Fondation Cetelem en 1992, sous l'égide de la Fondation de France. Fin 2010, Cetelem a changé l’objet de sa fondation, en lançant la Fondation Cetelem pour l’Éducation Budgétaire dont le but est de former de façon préventive un public jeune ou en réinsertion à la gestion budgétaire[10]. Dans ce cadre, la Fondation Cetelem travaille avec des associations comme Cresus, Le Secours Catholique, Aurore, ou encore la Fondation Agir Contre l'Exclusion.

La Fondation Cetelem construit des outils pédagogiques, adaptés au public des associations avec lesquelles elle travaille, en France ou à l'étranger, pour permettre de former et d'accompagner des jeunes et des personnes qui connaissent un changement de vie professionnelle ou personnelle. Elle s'appuie également sur le micro-crédit pour agir en faveur de l'insertion ou de la réinserion économique et sociale[11].

Crédit à la consommation[modifier | modifier le code]

La Carte Aurore[modifier | modifier le code]

Cetelem est le créateur et l'opérateur de la carte Aurore en 1985. Cette carte est identique à une carte de crédit dans son utilisation (payer, retirer de l’argent), sauf que le solde crédité peut être à rembourser en plusieurs mensualités. La carte Aurore est utilisable chez certains revendeurs (Mobilier, Décoration, mais également des enseignes comme Hyper U , Nocibé, Virgin Mégastores ) et dans certains DAB (BNP Paribas, Caisses d'Épargne et du Groupe Banque Populaire affichant une vignette Aurore). La nouvelle carte Visa Aurore permet des retraits dans tout le réseau Visa.

Logos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Cf. cBanque
  2. [2] Cf. article de l'AGEFI
  3. [3] Cf. article de l'AGEFI
  4. Cf. article du Point
  5. [4] Cf. article de Marketing et Technologies, blog de Julien Bonnel
  6. cf. article des Echos
  7. Cf. article du Figaro
  8. [5]
  9. Cf. Article du Vide Poche
  10. [6]Cf. article du figaro.fr
  11. http://www.news-banques.com/fondation-cetelem-priorite-a-leducation-budgetaire/012154649/

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard de Chaunac‐Lanzac, De la 4CV à la vidéo. 1953‐1983, ces trente années qui ont changé notre vie. Histoire du Cetelem, Paris, Communica International, 1983

Liens externes[modifier | modifier le code]

Autres liens[modifier | modifier le code]