Cetelem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cetelem

Description de l'image  Logocetelem.png.
Création 1953
Dates clés 2005 : Montée à 50 % dans le capital de LaSer Cofinoga
2007 : Fusion avec UCB
2014 : Acquisition du Groupe LaSer
Fondateurs Jacques de Fouchier
Forme juridique société anonyme
Slogan Plus responsables, ensemble
Siège social Drapeau de la France Levallois-Perret
Direction Thierry Laborde
Activité Crédit à la consommation,
crédit immobilier (fusion avec UCB)
Produits prêt personnel, prêt automobile, prêt immobilier, carte de crédit, crédit sur lieu de vente, crédit en direct, partenariat, épargne, assurance
Société mère BNP Paribas
Filiales plus de 20 dans le monde
Effectif 16 000
Site web www.cetelem.fr
www.bnpparibas-pf.com
www.moncreditresponsable.com
www.jegeremesfinsdemois.com
www.touslesbudgets.com
fondation.cetelem.com

Cetelem (Compagnie pour le financement des équipements électro-ménagers) est une société française devenue internationale, spécialisée dans le crédit à la consommation, créée en 1953 par Jacques de Fouchier. Elle est une filiale de BNP Paribas, sous le nom de BNP Paribas Personal Finance. Cetelem est sa marque commerciale dans plusieurs pays dont la France (avec Crédit Moderne pour les Départements d'Outre-Mer). Les autres marques de l’entreprise sont Findomestic en Italie et AlphaCredit en Belgique. Elle est no 1 du crédit à la consommation en Europe continentale. Cetelem fusionne fin 2007 avec l'UCB et devient « BNP Paribas Personal Finance ». Elle couvre désormais tous les aspects du crédit : immobilier, automobile, consommation, distribution. En 2014, BNP Paribas Personal Finance devient actionnaire à 100% du Groupe LaSer[1]. Depuis 2012, Thierry Laborde est Président-directeur général de BNP Paribas Personal Finance.

Activités[modifier | modifier le code]

Métiers[modifier | modifier le code]

Ancien vaisseau amiral de la Compagnie bancaire, Cetelem est une entreprise multi-spécialiste sur son marché. Initialement, Cetelem a été lancée pour aider les ménages français à acheter des biens d'équipements ménagers après la Seconde Guerre mondiale. Un réfrigérateur représentait alors plusieurs mois de salaire. Le développement de l’entreprise est ainsi lié au développement du monde du commerce en France dont elle devient partenaire. Aujourd'hui Cetelem propose aux particuliers des produits classiques (prêts, prêts auto, prêts immobilier, crédits renouvelables) mais aussi des services complémentaires (services financiers aux particuliers, services au commerce) tant en compte propre que via des partenariats. Depuis 2011, l’entreprise commercialise également des produits d’épargne et d’assurance[2].

Évolution de l'offre[modifier | modifier le code]

Cetelem évolue avec la population française. En France, l’entreprise met par exemple au point une offre de crédit (prêt personnel uniquement) pour les personnes en contrat à durée déterminée (CDD)[3]. L’entreprise élargit son business modèle aux autres outils nécessaires au financement de projet et à la gestion du budget au quotidien.

L’épargne[modifier | modifier le code]

L’année 2012 marque l’élargissement du business model de Cetelem en France aux produits d’épargne et d’assurance[4]. L’entreprise propose désormais son offre de « Livret d’épargne 12x12 », dont le taux promotionnel sur 12 mois glissants est salué par les Dossiers de l’Epargne qui a récompensé cette offre innovante en 2013, puis en 2014[5].

La carte Aurore[modifier | modifier le code]

Cetelem est le créateur et l'opérateur de la carte Aurore depuis 1985. Cette carte est identique à une carte de crédit dans son utilisation (payer, retirer de l’argent), mais le solde crédité peut être à rembourser en plusieurs mensualités. La carte Aurore est utilisable chez certains revendeurs (mobilier, décoration, mais également des enseignes de la distribution) et dans certains distributeurs de billets.

Partenariats[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Cetelem est un partenaire pour les grandes enseignes de la distribution (Carrefour, But, Conforama, Dell, etc.), du commerce en ligne (Rue du Commerce), pour les établissements bancaires (Axa Banque, Caisse d’épargne, etc.) et auprès des compagnies d'assurances (Axa Banque) et des acteurs de l’automobile (Peugeot, Toyota, Kia, etc.). Cetelem leur apporte son savoir-faire en matière de crédits, de gestion du back-office et du risque, en France et dans d'autres pays.

L’entreprise noue de nombreux partenariats en France, en s’alliant en particulier au vendeur d’automobiles d’occasion Distinxion, aux constructeurs de moto KTM et Triumph ou encore à BRP, chef de file mondial des véhicules motorisés récréatifs.

A l’international[modifier | modifier le code]

Cetelem est aujourd'hui présent dans une vingtaine de pays. Sa stratégie de développement se veut européenne et mondiale.

En juin 2010, BNP Paribas Personal Finance et Commerzbank signent un accord[6] pour développer conjointement le crédit à la consommation en Allemagne. En juillet 2010, BNP Paribas et le Groupe BPCE signent un partenariat d’alliance industrielle[4] via leurs filiales de crédits spécialisés, BNP Paribas Personal Finance et Natixis Financement, pour la création d’une plate-forme industrielle commune.

En 2011, Cetelem signe un partenariat avec une des plus grandes banques russes, Sberbank[7].  La même année, les deux partenaires consolident leur partenariat, à travers lequel Sberbank cède à Cetelem Bank toute la gestion du crédit sur le lieu de vente, l’auto et la distribution.

BNP Paribas Personal Finance accroît également sa présence en Asie. En 2013, la banque signe d’importants partenariats, notamment en Chine, où elle s’associe avec Geely[8], constructeur automobile, après avoir consolidé sa relation existante avec Bank of Nanjing[9].

Les 60 ans de l'entreprise[modifier | modifier le code]

En 2013, Cetelem en France célèbre ses 60 ans d’existence et recrée à l’Espace Cardin les ambiances de trois générations qui ont marqué les Français (1953-1973, 1973-1993,1993-2013). Un espace pour la génération future (2013-2033) offre aux visiteurs la possibilité de découvrir et d’expérimenter quelques-uns des objets qui feront le quotidien de demain[10].

2013 a aussi vu l’anniversaire des 25 ans de Cetelem en Espagne[11], des 20 ans de Cetelem au Portugal[12] et des 15 ans de Cetelem au Brésil. En 2014, Cetelem en Italie (Findomestic) fête ses 30 ans.

La mascotte Cetelem[modifier | modifier le code]

Depuis 2004, Cetelem est incarné par le personnage Cetelem. Avant que ce personnage devienne la mascotte officielle de Cetelem, 250 silhouettes ont été expérimentées. D’abord utilisé en France, il  a ensuite été déployé dans une trentaine de pays. Depuis 2006, il est l’emblème de BNP Paribas Personal Finance dans le monde. Ce « petit bonhomme vert » personnalise la communication de l’entreprise. La mascotte Cetelem est très populaire puisqu’elle a une notoriété spontanée supérieure à 90%[13].

Responsabilité sociale d'entreprise[modifier | modifier le code]

Cetelem a mis en place un certain nombre d’outils pour soutenir l’accompagnement de ses clients et les aider dans la gestion de leurs finances personnelles.

Mon crédit responsable[modifier | modifier le code]

En 2008, Cetelem a lancé moncreditresponsable.com[14], un site d'information non commercial sur le crédit. On y retrouve ses indicateurs de crédit responsable comme son taux de refus de dossier ou son taux d’incidents de paiement, ainsi que des animations pédagogiques développées dans le cadre de la nouvelle loi Lagarde sur l’usage du crédit à la consommation, une explication sur le coût des crédits, des conseils pour savoir quoi faire en cas de difficultés budgétaire… Dans cette lignée, Cetelem a adopté en France en 2014 une nouvelle signature: "Plus responsables, ensemble".

Je gère mes fins de mois et la détection des clients fragilisés[modifier | modifier le code]

En 2012, Cetelem expérimente un nouveau dispositif permettant d’identifier des clients potentiellement en fragilité. Une fois ces clients identifiés grâce à l’observation de critères précis (utilisation anormale du crédit renouvelable, la perte de revenu) l’entreprise les invite à contacter ses conseillers dans le but de remettre à plat leur situation financière. Ce dispositif permet d’agir avant que la situation se soit dégradée et de rétablir un équilibre budgétaire dans 7 cas sur 10. Testé pendant plus d’un an et demi, ce dispositif a été déployé sur l’ensemble du territoire français en septembre 2013[15].

C’est dans cette logique que début 2013, Cetelem en France crée jegeremesfinsdemois.com[16], un site internet de conseil pour aider les Français à prendre conscience de leurs comportements en matière de gestion budgétaire.

La médiation[modifier | modifier le code]

En janvier 2010, Cetelem est le premier établissement spécialisé à mettre en place une médiation d'entreprise du crédit aux particuliers. Le client insatisfait peut saisir la médiatrice dès lors que le service consommateur n'a pas résolu son problème[17].

La Fondation Cetelem[modifier | modifier le code]

Cetelem a créé la Fondation Cetelem en 1992, sous l'égide de la Fondation de France. Fin 2010, Cetelem a changé l’objet de sa fondation, en lançant la Fondation Cetelem pour l’Éducation Budgétaire dont le but est de former de façon préventive un public jeune ou en réinsertion à la gestion budgétaire[18]. Dans ce cadre, la Fondation Cetelem travaille avec des associations comme CRESUS, Le Secours Catholique, Aurore, ou encore la Fondation Agir Contre l'Exclusion.

La Fondation Cetelem construit des outils pédagogiques, adaptés au public des associations avec lesquelles elle travaille, en France ou à l'étranger, pour permettre de former et d'accompagner des jeunes et des personnes qui connaissent un changement de vie professionnelle ou personnelle. Elle s'appuie également sur le micro-crédit pour agir en faveur de l'insertion ou de la réinsertion économique et sociale[19].

L'attestation Vigeo Enterprise[modifier | modifier le code]

Pour accompagner le lancement de son nouveau crédit renouvelable, Cetelem a engagé en 2013 une démarche auprès de Vigeo enterprise, agence de notation sociale indépendante, afin d’évaluer cette offre et sa commercialisation.

Après plusieurs mois d’audit sur la structure de l’offre auprès des équipes marketing et sa commercialisation par les conseillers de vente en direct (internet-téléphone), Vigeo enterprise a remis à BNP Paribas Personal Finance une attestation sur le caractère responsable de cette offre[20].

Expertises[modifier | modifier le code]

L'Observatoire Cetelem[modifier | modifier le code]

Article détaillé : L'Observatoire Cetelem.

Depuis 1985, l'Observatoire Cetelem publie chaque année des études qualitatives et quantitatives sur les comportements et les choix de consommation des Européens, les tendances et les nouvelles formes de distribution[21]. Il se décline en deux études annuelles (consommation et automobile).

Ces études reposent sur l’observation des comportements et des arbitrages de consommation des ménages français et européens. Aujourd’hui, L’Observatoire Cetelem étudie deux champs distincts : la Consommation et l’Automobile. Tous les observatoires sont précédés d’une analyse structurelle du marché réalisée en partenariat avec le BIPE, cabinet d'études économiques et de conseil en stratégie certifié.

Touslesbudgets.com[modifier | modifier le code]

En septembre 2013, Cetelem en France devient éditeur de presse avec le lancement du site d’information touslesbugets.com[22], dont les articles sont choisis et rédigés par MAYA Press[23], une entreprise de journalistes indépendants. Des sujets touchant au coût de la vie et à la gestion intelligente du budget sont mis en ligne quotidiennement[24].

Les journalistes de la société de presse MAYA press enquêtent sur le terrain afin de proposer aux lecteurs des portraits, reportages vidéo et réactions de personnes publiques ou anonymes, qui ont des témoignages à apporter à l’audience du magazine en matière de transformation des modes de vie.

Ainsi, que cela concerne l’habitat, l’automobile, le mode de vie, la santé, l’éducation ou encore les loisirs, touslesbudgets.com rapporte les initiatives et expériences de particuliers ou de professionnels, en matière de consommation ou de choix de vie, pour consommer mieux ou différemment, en adéquation avec son budget.

Pour sa diffusion et sa promotion, Touslesbudgets.com s’est appuyé notamment sur les réseaux sociaux, avec pour objectif de rassembler son audience et d’engager un dialogue avec les parties prenantes de ce secteur et le grand public.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard de Chaunac‐Lanzac, De la 4CV à la vidéo. 1953‐1983, ces trente années qui ont changé notre vie. Histoire du Cetelem, Paris, Communica International, 1983
  • Sabine Effosse, Le crédit à la consommation en France, 1947-1965. De la stigmatisation à la réglementation, Paris, Comité pour l'histoire économique et financière de la France / IGPDE, 2014
  • Bertrand Richard, Dans la vie privée des Français, Paris, Le Cherche-Midi, 2014

Logos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BNP Paribas Personal Finance actionnaire à 100% du Groupe LaSer », sur cetelem.com
  2. « La Tribune », sur La Tribune
  3. « Offre CDD », sur cetelem.fr
  4. « Pourquoi Cetelem se lance dans des produits d'épargne », sur Cbanque
  5. « Livret d'épargne », sur Cetelem.com
  6. « Accord Commerzbank »
  7. « Sberbank-Cetelem »
  8. « Geely », sur Le Monde
  9. « Bank of Nanjing », sur Capital.fr
  10. « 60 Ans », sur Le Monde
  11. « Cetelem Espana »
  12. « Cetelem Portugal »
  13. Source TNS SOFRES mars 2012
  14. « moncréditresponsable.com »
  15. « Dispositif clients fragilisés »
  16. « Jegèremesfinsdemois »
  17. « Cetelem crée un poste de médiateur », sur le Figaro
  18. « Priorité à l'éducation budgétaire », sur News Banques
  19. « Cetelem crée un poste de médiateur », sur Le Figaro
  20. « Attestation Vigeo »
  21. « Etudes qualitatives et quantitatives sur les comportements des Français »
  22. « Touslesbudgets.com »
  23. « MAYA Press »
  24. « Cetelem devient éditeur de presse »


Liens externes[modifier | modifier le code]