Cathédrale Sainte-Marie de Cagliari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale Sainte-Marie
Image illustrative de l'article Cathédrale Sainte-Marie de Cagliari
La façade
Présentation
Nom local Cattedrale di Santa Maria
Culte Catholicisme
Type Cathédrale
Début de la construction XIIIe siècle
Fin des travaux XXe siècle
Style dominant Néo-roman
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Sardaigne
Commune Cagliari
Coordonnées 39° 13′ 08″ N 9° 07′ 02″ E / 39.218889, 9.117222 ()39° 13′ 08″ Nord 9° 07′ 02″ Est / 39.218889, 9.117222 ()  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Cathédrale Sainte-Marie

La Cathédrale Sainte-Marie est une église de la ville de Cagliari, sur l'île italienne de Sardaigne. Elle a été construite au XIIIe siècle dans le style romano-pisan et a obtenu le statut de cathédrale en 1258.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, elle a été rénovée en style baroque puis, en 1930, dans le style néo-roman, en s'inspirant de la cathédrale de Pise.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église a été construite par les Pisans dans leur bastion dominant la ville, le Castel Di Castro. Elle avait un plan carré, avec une nef et deux ailes, la dernière ayant des voûte d'arêtes, la nef avait un plafond en bois. En 1258, après que les Pisans ont détruit la capitale du Giudicato de Cagliari et sa cathédrale, elle est devenue le siège de l'archidiocèse de Cagliari.

Au XIVe siècle le transept a été construit, grâce auquel la cathédrale a obtenu un plan en croix latine et deux entrées de côté. Le façade a hérité d'une fenêtre à meneau gothique et le clocher a été aussi modifié. La première chapelle date de la même période, en style gothique italien, dans le bras gauche du transept.

Le transept juste a été achevé après la conquête de Cagliari par les Aragonais et deux nouvelles chapelles a été construites.

À l'intérieur, l'attraction principale est l'ambon de Guglielmo. Il s'agit de deux chaires du XIIe siècle sculptées par un Maître Guglielmo, à l'origine destinées à la Cathédrale de Pise. Il a été transporté à Cagliari en 1312 et placé dans la nef, près des troisièmes colonnes. Les quatre lions de marbre qui ont soutiennent l'ambon sont maintenant placés aux pieds des balustrades du presbytère.

Les illustrations incluent un triptyque flamand du XVe siècle, attribué à Rogier van der Weyden, qui orne le monument funéraire baroque de Bernardo de la Cabra, l'archevêque de Cagliari, mort lors de la peste de 1655, tandis que le transept gauche abrite une chapelle du XIVe siècle et le mausolée du Roi Aragonais Martin Ier de Sicile, construit entre 1676 et 1680. Ce dernier était mort pendant la conquête de la Sardaigne au début du XVe siècle.

Dans la crypte se trouve le sanctuaire des martyrs, avec 179 niches qui contiennent les reliques des martyrs de Cagliari trouvés pendant des fouilles au XVIIe siècle près de la Basilique San Saturnino.

Intérieur de la crypte

Source[modifier | modifier le code]