Cathédrale Saint-Vladimir de Sébastopol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale Saint-Vladimir
Image illustrative de l'article Cathédrale Saint-Vladimir de Sébastopol
Vue de la cathédrale Saint-Vladimir
Présentation
Nom local Владимирский собор
Culte orthodoxe
Type Cathédrale
Fin des travaux 1881
Style dominant style néobyzantin
Géographie
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Drapeau de la Russie Russie
Commune Sébastopol
Coordonnées 44° 36′ 37″ N 33° 31′ 25″ E / 44.610278, 33.523611 ()44° 36′ 37″ Nord 33° 31′ 25″ Est / 44.610278, 33.523611 ()  

Géolocalisation sur la carte : Crimée

(Voir situation sur carte : Crimée)
Cathédrale Saint-Vladimir

La cathédrale Saint-Vladimir est une collégiale orthodoxe[1] construite à Sébastopol, en mémoire des combattants tombés au siège de Sébastopol (1854-1855). Elle est de style néobyzantin.

Historique[modifier | modifier le code]

Travaux de restauration en 2008

L'initiative de sa construction revient à l'amiral Lazarev qui y sera enterré aux côtés de ses frères d'armes Kornilov, Istomine et Nakhimov, qui, eux, moururent pendant le siège.

L'architecte de l'édifice est Alexeï Avdeïev qui s'inspire de dessins de Constantin Thon. L'église inférieure est consacrée en 1881, l'église supérieure sept ans plus tard.

L'église mesure 32,5 mètres de hauteur, 29 mètres de longueur et 20 mètres de largeur. Les colonnes d'entrée sont en diorite. L'intérieur, pour lequel on a fait appel à des artisans italiens et tessinois, est décoré de marbre, avec des colonnes en marbre de Carrare. Les fresques sont l'œuvre du Suisse Rolf Iseli. Le nom des soldats morts pendant le siège est gravé dans le marbre.

Les tombes des amiraux enterrés dans l'église ont été détruites par les soviétiques en 1931.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il ne s'agit pas d'une cathédrale diocésaine. Les collégiales, ou églises regroupant plusieurs paroisses, ou simplement les églises avec un clergé nombreux sont appelées cathédrale (sobor) en Russie, alors que dans l'Église latine une cathédrale est le siège d'un évêque

Sources[modifier | modifier le code]