Carl-Gustaf Rossby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carl-Gustaf Arvid Rossby (né à Stockholm le 28 décembre 1898, décédé à Stockholm le 19 août 1957) est un météorologue d'origine suédoise, plus tard naturalisé américain, qui fut le premier à avoir expliqué les mouvements à large échelle de l'atmosphère grâce à la mécanique des fluides.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il développa son intérêt pour la météorologie en étudiant avec le professeur Vilhelm Bjerknes de l'université de Stockholm. En 1919, il participa à l’« école de Bergen », en Norvège avec ce dernier. Entre 1920 et 1922, il étudia surtout l'hydrodynamique, la circulation générale des océans et, par la suite, l'atmosphère. En 1922, il joint le service météorologique et hydrologique de Suède où il fit partie de plusieurs expéditions océanographiques comme météorologue. Il étudia la physique mathématique entre les expéditions ce qui lui donna les bases de ses travaux subséquents.

En 1926, Rossby émigra aux États-Unis pour joindre le National Weather Service (NWS) à Washington (district de Columbia) où il travailla sur la turbulence en alliant ses recherches théoriques avec les données de l'aviation naissante. En 1928, il fonda le premier département de météorologie dans une université américaine au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Ses travaux y porte sur la thermodynamique atmosphérique, le mélange par turbulence de l'air et les interactions entre l'océan et l'atmosphère.

En 1938, il devient citoyen américain et en 1939, l'assistant-directeur de recherche du NWS. En 1940,il devient le directeur du département de météorologie de l'université de Chicago où il commence à faire de la recherche sur la circulation à grande échelle de l'atmosphère. Rossby et son équipe expliquerons le courant-jet, découvert par Ōishi Wasaburō, ainsi que les ondes longues de la circulation appelée en son honneur ondes de Rossby.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Rossby organisera la formation des météorologistes militaires. Plusieurs d'entre eux travailleront sous ses ordres à l'université de Chicago après la guerre alors qu'il développera ses descriptions de la dynamique de l'atmosphère en modèle mathématique pour la prévision météorologique. En 1947, il fut le premier directeur de l'institut suédois de météorologie de Stockholm en plus de son travail à Chicago. En 1953, il gagne le plus haut honneur décerné par l'American Meteorological Society, qui fut renommé en son honneur, la Médaille Carl-Gustaf Rossby. De 1954 à son décès, il fut un des pionniers de la chimie atmosphérique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]