Capitan Miranda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Capitan Miranda
Armada Rouen 2008
Armada Rouen 2008

Équipage 51 officiers et marins, 33 cadets
Gréement Goélette à trois mâts
Débuts 1930
Longueur hors-tout 61 m
Longueur de coque 54,60 m
Maître-bau 8,40 m
Tirant d'eau 3,20 m
Voilure 722/853 m² (8 voiles)
Déplacement 839 tonnes
Vitesse 10 nœuds
Chantier Chantier naval de Cadix, Espagne
Armateur Marine uruguayenne
Port d’attache Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay

Le Capitan Miranda est une goélette à trois mâts, à gréement marconi (ou bermudien) désormais navire-école uruguayen depuis 1978.

Histoire[modifier | modifier le code]

Détail de la voile du navire à l'Armada 2008 à Rouen

Il fut construit en 1930 à Cadix, en Espagne, pour servir d’abord de cargo entre l’Europe et l’Amérique du Sud.

En 1960, la marine uruguayenne rachète ce voilier pour en faire un navire de recherche océanographique. Il est rebaptisé du nom du capitaine Francisco P. Miranda (1869-1925), officier de la marine uruguayenne réputé pour ses travaux et diverses distinctions dans le domaine de la recherche hydrographique. À cette époque, le voilier n’a que deux mâts.

Dans les années 1970, destiné à la démolition, il est réhabilité. Les deux mâts sont remplacés par trois mâts en duralumin, et de nouvelles voiles en dacron forment le gréement.

À partir de 1978, le Capitan Miranda entame une troisième carrière en devenant navire-école pour la marine uruguayenne et favorise la formation de jeunes officiers.

Vieux gréements[modifier | modifier le code]

Il a participé à l'Armada de Rouen en 1989 (Voiles de la liberté), en 1999 (Armada du siècle) et à l'Armada 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chapman, Great Sailing Ships of the World, par Otmar Schauffelen (page 331) (ISBN: 1-58816-384-9 )

Liens externes[modifier | modifier le code]