Bousculade du Hadj 2006

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le 12 janvier 2006, une bousculade lors du dernier jour du pèlerinage du Hajj en Arabie saoudite a provoqué la mort d'au moins 362 pèlerins musulmans et en a blessé au moins 289 autres[1].

Le pèlerinage du Hajj dans la ville sainte de La Mecque est un des cinq piliers de l'islam et réunit environ quatre millions de musulmans chaque année. La gestion de cette foule de croyants est un défi d'organisation pour la ville sainte et de nombreux incidents sont signalés chaque année mais un tel drame ne s'était pas produit depuis 1990.

La bousculade a eu lieu à la Mina, lors du rituel de la lapidation de Satan des stèles en forme d'obélisque représentant symboliquement Satan, lorsque de nombreuses personnes ont voulu faire demi-tour pour récupérer des objets personnels perdus dans la foule. La foule s'est engouffrée sur le pont Djamarat d'où de nombreuses victimes ont chuté. Le monument à lapider a désormais une forme ovale.

Au 12 janvier 2006, le ministre de la Santé, Hamad ben Abdallah al Maneï, a déclaré à la chaîne de télévision publique que le bilan avait atteint 345 morts et 289 blessés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dépêche AFP reprise par Yahoo ! Actualité le 12/01/2006

Lien externe[modifier | modifier le code]