Boris Touraïev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boris Alexandrovitch Touraïev
Égyptologue
Image illustrative de l'article Boris Touraïev
Pays de naissance Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Naissance 5 août 1868
Navahroudak, gouvernement de Minsk
Décès 23 juillet 1920 (à 51 ans)
Pétrograd
Nationalité russe

Boris Alexandrovitch Touraïev (en russe : Борис Александрович Тураев), né le 5 août 1868 à Navahroudak, mort le 23 juillet 1920 à Pétrograd, est un orientaliste russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Touraïev a étudié l'Orient ancien (principalement l'Égypte antique et la Nubie). Il a été admis à l'Académie des sciences de Russie en 1918.

Après avoir obtenu son diplôme de l'Université de Saint-Pétersbourg (1891), il a étudié sous Gaston Maspero à Paris, Adolf Erman à Berlin et au British Museum. À partir de 1896, il a donné des conférences à l'université de Saint-Pétersbourg, dont il a été professeur dès 1911.

Après la création du musée des Beaux-Arts de Moscou, Touraïev a persuadé Vladimir Golenichtchev de vendre sa collection de statuaire égyptienne antique au musée. Sa propre collection d'antiquités égyptiennes a été confiée au musée de l'Ermitage.

L'œuvre de Touraïev, l'Histoire de l'Orient ancien (1911, 2 volumes), tout à fait sans précédent par son ampleur, l'a amené à parcourir toute l'Europe. Il s'agit de la première analyse de l'ensemble de l'histoire et de la culture de l'Antiquité au Moyen-Orient (déterminé par Touraïev en tant que territoire de l'Asie centrale et de l'Iran à l'Est, à Carthage à l'ouest). Il a également écrit des livres sur la littérature égyptienne et la mythologie (Le dieu Thot, 1898 ; Egyptian Literature, 1920).

Il a eu notamment pour élève Vladimir Chileïko.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]