Blexbolex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Blexbolex[1], pseudonyme de Bernard Granger, né à Douai en 1966 est un illustrateur et un auteur de bande dessinée français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré à l'école des Beaux-Arts d'Angoulême avec l'intention de devenir peintre, Blexbolex en sort sérigraphe. Ses premières productions sont auto-éditées. Il participe à Popo Color, Fusée, Ferraille ou encore Comix 2000. À la manière des affiches des films de Jacques Tati, le dessin de Blexbolex, très stylisé, séduit de plus en plus de lecteurs. Son style rappelle les polars des années 1950-1960, avec un graphisme et un chromatisme très marqué. Il est l'un des rares auteurs de la jeune génération à poursuivre à sa manière le travail de déconstruction de la ligne claire mené dans les années 1970 par Joost Swarte. Il vit en Allemagne où il dirige un atelier d'art à l'Université de Berlin-Weissensee [2]. Il travaille régulièrement avec un nombre important d'éditeurs, dont Thierry Magnier, Pipifax, United Dead Artists, Les Requins-Marteaux, en France et en Allemagne.

En dehors de sa production personnelle, il est un des deux piliers[C'est-à-dire ?] de l'éditeur Cornélius.

En 2009, il reçoit « Le prix du plus beau livre du monde » (« The best bookdesign from all over the world ») à la Foire du livre de Leipzig pour son Imagier des gens (Albin Michel Jeunesse).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Albums - livres pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

  • L'Affaire Noël, texte de Gérard Moncomble, Nathan jeunesse, 2003.
  • Les Souvenirs d'Elmir Grömek et de son chien Pikü : Rogaton Man, texte Frau Mental (pseudonyme de Jean-Luc Fromental), Seuil jeunesse, 2001.
  • Bim de la jungle, éditions Thierry Magnier, Collection « Tête de lard » N° 43, 2004.
  • Petites et Grandes Fables de Sophios texte de Michel Piquemal, éditions Albin Michel jeunesse, 2004.
  • Les Petites Malices de Nasreddine, texte de Jihad Darwiche, éditions Albin Michel jeunesse, 2005.
  • La Longue-vue, éditions Thierry Magnier, Collection « Petite poche BD », 2005.
  • De vert de rage à rose bonbon : toutes les couleurs de notre langue, texte d'Annie Mollard-Desfour et Bénédicte Rivière, illustrations de Blexbolex. Albin Michel jeunesse, Collection « Humour en mots », 2006.
  • L'Oncle américain d'Achille Pellison, texte de Didier Lévy, lus par Caroline Ducey, illustrations de Blexbolex, Collection « Histoires à lire et à écouter », Benjamin, 3, Oskar jeunesse, 2006
  • Peindre, éditions Thierry Magnier, Collection « Petite poche BD », 2006.
  • Mon ami triangle, Albin Michel jeunesse (Livres de bain), 2007.
  • Mon ami rond, Albin Michel jeunesse (Livres de bain), 2007.
  • L'Imagier des gens, Albin Michel Jeunesse, 2008.
  • Saisons, Albin Michel Jeunesse, 2009.

Récits graphiques et autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Cahier de Jef, auto-édité, 1992. Livre en sérigraphie et xérographie, 35 exemplaires.
  • The Woodaddict, auto-édité, 1992. Livre en sérigraphie, 50 exemplaires.
  • Legs Box, auto-édité, 1993. Livre en sérigraphie et xérographie, 50 exemplaires.
  • Losts Tigers Are Falling Appart, auto-édité, 1993. Livre en sérigraphie et xérographie, 50 exemplaires.
  • Super Shitty Book ou Revenge, Hanga Roa, collection Microbe, 1994. Livre en sérigraphie et xérographie, 60 exemplaires numérotés et signés.
  • Ubu-Ru n° 1 à 5, Le Dernier Cri, collection Corps Étrangers, 1994. Livre en sérigraphie. Coffret à 15 exemplaires, tirage courant à 150 exemplaires.
  • OXO, Le dernier cri, 1995. Livre en sérigraphie, 100 exemplaires.
  • Wimpy n°1 à 3, auto-édité, 1998. Livres en sérigraphie.
  • Mr Code, CBO, 1999. Livre en sérigraphie, 140 exemplaires numérotés et signés.
  • Disaster boy, Le dernier cri, Collection Bikro, 1999. Offset, 450 exemplaires.
  • Trois drames burlesques, de Melter Campion, Éditions du Cardinal, 1999, offset.
  • Who's who, CBO, 2000. Livre en sérigraphie, 140 exemplaires.
  • Bad boy boogie, Paris, Vermine, 2000. Offset, 500 exemplaires dont 30 avec couverture en sérigraphie numérotés et signés.
  • L'Enclos, Cornélius, Collection « Louise » n° 3, 2001, offset.
  • Instant crap #1, CBO, 2003. Livre en sérigraphie, 150 exemplaires numérotés et signés.
  • Instant crap #2, CBO, 2004. Livre en sérigraphie, 150 exemplaires numérotés et signés.
  • Instant crap #3, CBO, 2005. Livre en sérigraphie, 150 exemplaires numérotés et signés.
  • Dats Fun, Éditions Le 9e Monde, 2006. Livre en sérigraphie, 120 exemplaires numérotés et signés.
  • L'Œil privé, Albi : les Requins-marteaux, Collection « Inox », 2006, offset.
  • Destination Abecederia. Les Requins Marteaux, 2008, offset (republié par Nobrow)
  • Crimechien, Pipifax, 2008. Livre en sérigraphie, quelques exemplaires.
  • Rock Strips, collectif, 5 pages inspirées par Little Richard, Flammarion, 2009.
  • La Fêlure, Ouvroir Humoir, 2009, 24 pl. ISBN 978-2-913063-36-5. Livre en sérigraphie, 1000 exemplaires.
  • Reborn again, United Dead Faces Artists, 2010, offset.
  • Next to come, Die Tolle Galerie München, 2010. Leporello, 100 exemplaires numérotés et signés.
  • Dog Crime, Nobrow, 2011, d'après Crimechien édité en 2008 chez Pipifax, offset, 2000 exemplaires.

Sites internet illustrés par Blexbolex[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Parfois orthographié « Blex Bolex », ou « BlexBolex ».
  2. La Gazette du comptoir : bulletin d'information du comptoir des indépendants, janvier-février 2009, n° 76.