Bernal Heights (San Francisco)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernal Heights
Bernal, BH, Bernalwood
La Bernal Heights hill.
La Bernal Heights hill.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville San Francisco (San FranciscoCalifornie)
Code ZIP 94110, 94112
Démographie
Population 24 178 hab.
Densité 7 111 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 43′ 07″ N 122° 25′ 54″ O / 37.71859, -122.43164 ()37° 43′ 07″ Nord 122° 25′ 54″ Ouest / 37.71859, -122.43164 ()  
Superficie 340 ha = 3,4 km2
Localisation
Image illustrative de l'article Bernal Heights (San Francisco)

Géolocalisation sur la carte : San Francisco

Voir sur la carte administrative de San Francisco
City locator 14.svg
Bernal Heights

Géolocalisation sur la carte : Californie

Voir sur la carte administrative de Californie
City locator 14.svg
Bernal Heights

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Bernal Heights

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Bernal Heights

Bernal Heights est un quartier de San Francisco en Californie, appelé familièrement Bernal. Il se trouve au sud du quartier de Mission District et possède un parc au sommet d'une colline. Il est bordé par quatre rues : Cesar Chavez Street au nord, Mission Street à l'ouest et les routes 280 et 101 au sud et à l'est.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1839, Don Jose Cornelio Bernal (1796 - 1842) acquiert une terre qu'il baptise Rancho Rincon de las Salinas y Potrero Viejo et sur laquelle il fait de l'élevage. Vers 1860, ce terrain appartient à un marchand français, François Pioche (1818 - 1872), qui le subdivise en plusieurs lots. Le quartier échappe aux destructions liées au séisme de 1906 et accueille des maisons provisoires pour les victimes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses familles afro-américaines s'y installent : les hommes travaillent au San Francisco Naval Shipyard situés à proximité. Le quartier est surnommé « Red Hill » (la « colline rouge ») pendant la guerre du Viêt Nam lorsque des activistes pacifistes s'y installent. Dans les années 1990, le microclimat et la proximité de l'autoroute attirent les classes moyennes. Les habitants les plus célèbres sont Annie Sprinkle, Tom Ammiano, Bob Mcgee, Dan the Automator et Terry Zwigoff.

Géographie[modifier | modifier le code]

La principale artère commerçante est Cortland Avenue ; on y trouve aussi une antenne locale de la San Francisco Public Library construite par Frederick Myers (architecte) avec des fonds attribués par la Works Progress Administration dans les années 1930.

La prairie qui occupe le haut de la colline abrite un riche écosystème : le pavot de Californie, les ratons laveurs, les opossums, un coyote et des rapaces y vivent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bernal Heights

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :