Bad Zurzach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bad Zurzach
Blason de Bad Zurzach
Héraldique
Schwertgasse à Bad Zurzach.
Schwertgasse à Bad Zurzach.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Argovie
District Zurzach
communes limitrophes
(voir carte)
Küssaberg, Rekingen, Tegerfelden, Döttingen, Klingnau, Rietheim
NPA 5330
N° OFS 4323
Démographie
Population 4 137 hab. (31 décembre 2013)
Densité 635 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 35′ 15″ N 8° 17′ 40″ E / 47.587497, 8.29444747° 35′ 15″ Nord 8° 17′ 40″ Est / 47.587497, 8.294447  
Altitude 341 m
Superficie 652 ha = 6,52 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton d'Argovie

Voir sur la carte administrative du Canton d'Argovie
City locator 14.svg
Bad Zurzach

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Bad Zurzach

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Bad Zurzach
Liens
Site web www.zurzach.ch/
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Bad Zurzach est une commune suisse du canton d'Argovie, située dans le district de Zurzach. La commune s’appelait Zurzach jusqu'en novembre 2006.

Abritant le tombeau de sainte Vérène, elle est un lieu de pèlerinage depuis le début du Moyen Âge.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette petite ville d’eau est située sur les bords de Rhin, à une altitude de 339 mètres, face à la bourgade allemande de Rheinheim.

Le centre historique se situe à l'entrée d'une vallée qui sépare deux collines du Jura tabulaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les fouilles archéologiques ont permis de savoir que la région était habitée autour de 3000 av. J.-C. Une agglomération celtique portant le nom de Tenedo est apparue vers 400 av. J.-C. Durant la période de l’Helvétie romaine, Tenedo fut une base et un point de passage importants, à proximité du camp de Vindonissa (Windisch).

En 1415, les Confédérés s’emparèrent de l’Argovie et Zuzach appartint alors au comté de Baden. En 1798, lorsque les Français envahirent la Suisse et créèrent la République helvétique, Zurzach devint un chef-lieu de district dans le canton de Baden.

En 1803, à la création du canton d’Argovie, Zurzach resta chef-lieu de district.

Durant plusieurs siècles, Zurzach fut un important marché, à proximité de la confluence du Rhin et de l’Aar. La foire de Zurzach (attestée pour la première fois en 1363) attirait des marchands polonais et russes commercialisant le cuir. Elle était d’une ampleur sans précédent entre Nuremberg et Milan. Elle perdit toutefois de l’importance au XIXe siècle.

Économie[modifier | modifier le code]

  • Solvay, groupe chimique
  • Triumph, lingerie et mode balnéaire
  • Comadur, pierres précieuses

Bains[modifier | modifier le code]

La station thermale date de 1955.

Transports[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Collégiale Sainte-Vérène, en grès rouge
  • Église supérieure (Obere Kirche)
  • Église paroissiale réformée
  • Maisons rappelant l’époque des foires (Zum Roten Haus, Zur Rose, auberge Zur Waag)
  • Château romain et église paléochrétienne sur le Kirchlibuck
  • Musée régional Höfli

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bevölkerungsentwicklung im zweiten Halbjahr 2013 » [PDF], sur Office de la Statistique du Canton d'Argovie
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :