Baco blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baco.
Baco Blanc B
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le baco blanc est un cépage de France de raisins blancs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

François Baco

Le baco blanc est une obtention de François Baco (1865-1947) pépiniériste à Peyrehorade, (le nom d'origine était Maurice Baco en mémoire de son fils décédé). L'origine génétique est vérifiée et c'est un croisement des cépages folle-blanche x noah réalisé en 1898. Le cépage est le seul hybride producteur direct faisant partie de l'encépagement d'une Appellation d'origine contrôlée, l'armagnac. En France, il couvre 2.103 hectares (2004).

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau cotonneux blanc, à liseré faiblement carminé.
  • Jeunes feuilles duveteuses, jaunâtres.
  • Feuilles adultes, à 3 lobes avec un sinus pétiolaire en V ouvert, des dents anguleuses, larges, un limbe légèrement duveteux.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de deuxième époque tardive: 20 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont moyennes et les baies sont de taille moyenne. La grappe est cylindrique et lâche. Le cépage est très vigoureux et s'il est conduit en cordon à 2 étages, la fertilité est très élevée et régulière. Il est sensible au vent, au mildiou à l'oïdium et à la flavescence dorée. Il est également sensible au phylloxéra et au calcaire. Il doit être greffé sauf dans les sables fauves de l'Armagnac.

Le vin blanc au gout foxé est en grande partie distillé.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le baco blanc est connu sous les noms Baco 22A, Maurice-baco (en mémoire de son fils décédé à l'âge de 17 ans) et piquepoul de pays.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 ISBN 2-01-236331-8

Notes et références[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :