Azolla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Azolla (azolla en français), forme un genre unique de plantes aquatiques de la famille des Azollaceae. Les tapis d'azolla couvrant l'eau ou poussés par le vent vers une berge deviennent rapidement si denses qu'ils empêchent la lumière du soleil de pénétrer la masse d'eau, pouvant contribuer à des phénomènes de dystrophisation.

Les espèces de cette famille présentent une association symbiotique avec des cyanobactéries. Ces microorganismes sont regroupés au niveau de cryptes sur la face inférieure de la feuille flottante : elles sont ainsi protégées. La symbiose permet à la fougère de mieux se développer en profitant des capacités d'absorption d'azote atmosphérique des cyanobactéries (l'azote étant en général le nutriment limitant la croissance des plantes).

Utilisation[modifier | modifier le code]

Alimentation animale[modifier | modifier le code]

En plus de sa culture traditionnelle en tant que bio-engrais dans les rizières (en raison de sa capacité à fixer l'azote dans le sol), Azolla a trouvé une utilisation dans la production d'aliments du bétail. Azolla est riche en protéines, acides aminés essentiels, vitamines et minéraux. Les études montrent que l'alimentation avec des Azolla de vaches laitières, porcs, canards et poulets, permet des augmentations significatives dans la production de lait, le poids des poulets et la production d'œufs par rapport aux aliments conventionnels. Une étude de la FAO décrit comment Azolla incorporé dans la biomasse agricole, réduit la nécessité d'apports complémentaires.

Association[modifier | modifier le code]

Azolla a été utilisé, pendant au moins mille ans dans les rizières comme plante compagne, en raison de sa capacité à la fois à fixer l'azote, et à bloquer la lumière pour éviter toute concurrence d'autres plantes, mis à part le riz, qui est repiqué assez grand pour dépasser de l'eau à travers la couche d’Azolla.

Larvicide[modifier | modifier le code]

En plus de son rôle en tant que biofertilisant, les espèces d’Azolla ont été utilisées pour contrôler les larves de moustiques dans les rizières. La plante pousse en un tapis épais sur la surface de l'eau, réduisant la vitesse à laquelle l'oxygène se dissout dans l'eau, et étouffant effectivement les larves.

Reproduction[modifier | modifier le code]

L'hiver l'azolla meurt. Les spores que cette fougère a rejetées à l'automne lui permettent d'être à nouveau présente au printemps suivant. Mais c'est la division de ses tiges qui lui permettent de peupler rapidement un milieu.

Espèces[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Azolla filiculoides article beaucoup plus complet.

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cette page est en doublon avec Azollaceae[modifier | modifier le code]

Azolla[modifier | modifier le code]