Avec nos excuses à Jesse Jackson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Avec nos excuses à Jesse Jackson
Épisode de South Park
Titre original With Apologies to Jesse Jackson
Numéro d'épisode Saison 11
Épisode 1
Code de production 1101
Réalisation Trey Parker
Scénario Trey Parker
Diffusion États-Unis :
France :
Chronologie
Précédent La Coupe Stanley La Photo Suivant
Liste des épisodes de South Park
Saison 11 de South Park

Avec nos excuses à Jesse Jackson (With Apologies to Jesse Jackson dans la version originale) est le premier épisode de la onzième saison de la série animée South Park, ainsi que le 154e épisode de l'émission.

Cet épisode était intervenu, aux États-Unis, après notamment la controverse de Don Imus lors de ses commentaires radio sur les joueuses de l'équipe de basketball féminin des Rutgers, à cause desquelles il avait dû faire des excuses publiques. Nombre d'autres injures raciales ou autres ont été publiquement dénoncées puis excusées. C'est la normalisation de cette pratique de rédemption qui explique l'humour du titre et de l'épisode.

L'épisode présente une triple intrigue, Randy Marsh, son fils Stan Marsh, Eric Cartman et Token Black sont les personnages clés de cet épisode dans leurs approches de la tolérance.

Résumé[modifier | modifier le code]

Alors qu'il participe à l'émission La Roue de la fortune, Randy Marsh prononce maladroitement le mot « nègre » en direct à la télévision, ce qui choque une bonne partie de la communauté locale. À la suite de cet incident, le fils de Randy, Stan Marsh, se retrouve dans une situation épineuse lorsqu'il tente de s'expliquer face à son ami noir Token qui cependant ne lui pardonne pas l'acte de son père.

Randy veut s'excuser auprès de la communauté noire, mais il ne parvient qu'à se ridiculiser ou à être stigmatisé encore plus. Stan et Token sont dans une impasse car Stan tient obstinément à s'excuser.

Entre-temps, Cartman ne peut s'empêcher de rire d'un enseignant atteint de nanisme, David Nelson. Ce dernier commence par faire bonne figure, mais son code d'honneur va vite déchanter face aux ricanements du gamin et conduire à une situation humiliante pour chacun...

Finalement, une confrontation physique directe a lieu entre David Nelson et Cartman à laquelle tout le monde assiste. David Nelson « gagne », indiquant qu'il a fait valoir son point de vue. Stan et Kyle ne s'en souviennent plus, et Stan réalise alors qu'il ne pourra jamais comprendre et que c'est en cela qu'il peut s'excuser auprès de Token : étant donné qu'il est blanc, il ne peut comprendre ce qu'un noir traité de « nègre » peut ressentir. Dans le même temps, Randy parvient à faire interdire qu'on utilise le terme « gros raciste ».

Note[modifier | modifier le code]

L'épisode parodie la controverse du Laugh Factory aux États-Unis.

Série[modifier | modifier le code]

  • L'épisode fait référence au passage d'un candidat dans "The Wheel Of Fortune" dit "N" pour "Clam _igger" (Video ici)
  • Selon southparkstudios.com, la voix anglaise de David Nelson est réalisée par Trey Parker après inhalation d'hélium. En français, c'est le même doubleur que celui de Jimbo.
  • Sans censure et par 42 fois, le mot « nigger » (litteralement « nègre ») est prononcé dans cet épisode en VO et 6 fois en VF, avec en retour 36 occurrences de « raciste ». Le mot était coupé dans Les riches débarquent, et non censuré dans L'Enfer sur terre 2006.
  • Un des trois épisodes critiqués par le Conseil parental télévisuel aux États-Unis avec Y'en a dans le ventilo et Cartoon Wars II, celui-ci pour l'utilisation abusive du mot « nègre ».
  • David Nelson est le premier nain à apparaître dans South Park. Cartman avait exprimé dans Cartman s'inscrit à la Nambla son dégoût des nains (« Les nains, moi, ils me font chier. ») On avait aussi entendu parler de nains dans La Bande-annonce du nouveau Terrance et Philippe lorsque Kyle essaie d'embrouiller Bookie : « On n'est pas des enfants mais des adultes de petite taille ! — Ça s'peut pas, vos lèvres sont trop épaisses ! » Le nain en Bikini du film n'était pas physiquement un nain, du moins il avait l'apparence d'un homme normal.
  • En VO uniquement : à un moment, Cartman dit : « Regardez-le, il est tout rouge ! » Or, David Nelson ne l'est pas. Son visage a été rougi pour la seconde diffusion. David Nelson demande aux enfants de dire « Hello, Fatso ! » mais les enfants disent « Good Morning Fatso ! ». Cela a aussi été changé dans les rediffusions. La VF diffusée le 3 janvier est la version définitive de l'épisode.
  • Déjà aperçue dans d'autres épisodes, la photo de la principale Victoria et de Rosie O'Donnell sur l'étagère dans son bureau.
  • Le synopsis de la chaîne était volontairement tronqué ; Matt Stone et Trey Parker disant que « Si les gens savent de quoi ça parle, ils vont essayer de l'arrêter ». On peut également considérer cette remarque comme un mot d'humour de la part des auteurs, faisant allusion aux saisons précédentes, durant lesquelles certains groupes (Église catholique romaine, communauté musulmane, scientologie) ont tenté d'empêcher la diffusion d'épisodes les concernant.
  • La musique « metal » présente au moment où Cartman se bat contre le nain est un titre du groupe Disturbed, le titre étant Down With The Sickness.
  • Les trois hommes armés qui tentent de tuer Randy portent le drapeau Sudiste sur leur camion alors qu'ils pointent leurs armes sur Randy en le traitant de « gros raciste ».
  • Randy se rend a un café-théâtre appelé Laugh Factory, l'endroit où Michael Richards avait (d'après les paroles de Randy) « craché ce mot au visage d'un homme de couleur ».

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • David Nelson est inspiré des Rice Brothers.
  • La Roue de la fortune n'est jamais diffusée en « live », mais toujours enregistrée. D'habitude les lettres données pour l'épreuve finale sont R, S, T, L, N et E. Ici, seules les lettres R, S, T, L et E sont données. Randy propose les lettres B, N, G et O, en référence au mot « Bingo ».
  • La plaque d'immatriculation de la voiture des trois hommes armés qui poursuivent Randy Marsh est le drapeau des États confédérés d'Amérique.
  • La femme de Will Smith est visible dans la foule à laquelle parle Randy.
  • « Les mecs, c'était trop marrant ! Je l'ai vu au moins 75 fois sur YouTube ! » C'est la deuxième fois qu'il est fait référence au célèbre site de diffusion de vidéos.
  • En VO, les mots que Cartman fait dire au Dr Nelson : « Carole Anne ! Ne va pas vers la lumière ! » sont tirés du film Poltergeist, et dits originellement par une personne de petite taille (Zelda Rubinstein).
  • Le moment où Randy va au Laugh Factory est une parodie du film Le Professeur Foldingue.
  • On aperçoit une affiche d'Hunter S. Thompson et une de John Coltrane dans la café théâtre.
  • La scène où Randy se fait courser par le pick-up n'est pas sans rappeler celle de Forrest Gump mais surtout la scène d'Orange Mécanique dans laquelle Alex retrouve par hasard ses trois drougs ("Well, well, well...", etc.)