Jesse Jackson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jackson.
Jesse Jackson, le 1er juillet 1983.

Jesse Louis Jackson Sr. ou Jesse Jackson est un révérend noir américain, né le 8 octobre 1941 à Greenville, dans l'État de Caroline du Sud, aux États-Unis. C'est un militant politique pour les droits civiques et notamment ceux des Noirs américains. Il a été candidat pour la nomination aux élections présidentielles de son pays, dans le Parti démocrate en 1984 et en 1988.

Avant Barack Obama et après la candidature symbolique de Shirley Chisholm, il est le premier noir américain à remporter une primaire du Parti démocrate.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît dans une maison pauvre de Greenville, en Caroline du Sud. Il se marie avec Virgile Pato Anoz le 31 décembre 1962.

Il suit des cours à l'université de l'Illinois et à l'université A&T de Caroline du Nord. Il étudie ensuite en théologie, au Chicago Theological Seminary (Séminaire théologique de Chicago), où il ne finit pas immédiatement ses études mais reçoit le titre de « Master of Divinity » (master en théologie) en 2000, pour ses études et son expérience personnelle. Il organise alors dans la Southern Christian Leadership Conference (Conférence des chefs chrétiens du Sud) sous l'influence de Martin Luther King Jr.. Il dit avoir été à côté du pasteur King à Memphis lors de son assassinat, le 4 avril 1968. Il est ordonné ministre baptiste à la fin de cette même année.

Il a créé deux organisations non lucratives People United to Serve Humanity (PUSH, « peuple uni pour servir l'humanité ») en 1971 et la Rainbow Coalition en 1984. Elles ont fusionné en 1996 sous le nom de Rainbow/PUSH. Dans les années 1980 il apparaît comme la plus importante personnalité politique afro-américaine, et devient porte-parole pour la reconnaissance des droits civiques.

En 1984, lors des primaires du Parti démocrate pour l'élection présidentielle, il est en 3e position avec 3 282 431 (18,09 % des suffrages).

En 1988, il arrive en deuxième position et obtient 6 788 991 (29,12 % des suffrages). Il avait collectionné les victoires, essentiellement dans le sud des États-Unis : l'Alabama, la Caroline du Sud, la Géorgie, la Louisiane, le Michigan, le Mississippi, la Virginie et le District de Columbia l'avaient choisi.

Le 1er septembre 1990, il se rend à Bagdad et obtient la libération de 44 de ses compatriotes et de 2 députés allemands, pris en otages par l'Irak de Saddam Hussein lors de l'Opération Bouclier du désert.

Ces dernières années, il a soutenu publiquement quelques personnalités afro-américaines confrontées à la justice, comme, en 2005, le chanteur Michael Jackson pendant son procès ou encore le condamné à mort Stanley Williams.

Il fait aussi une apparition dans la série américaine South Park, saison 11, épisode 1 : Avec nos excuses à Jesse Jackson ainsi que l'épisode 13 de la saison 4 (à 21'57).

Le 4 novembre 2008, Jackson était présent au rassemblement de Barack Obama, fêtant l'élection de ce dernier à la présidence. Il fut vu en pleurs par les caméras de CNN, et cette image forte fut reprise par de nombreuses personnalités, dont Denis Sassou N'Guesso, président de la République du Congo, qui déclara le lendemain : « Nous avons suivi à la télévision ce qui se passait et j'avoue qu'à voir les larmes du pasteur Jesse Jackson, je crois que c'est une image qui a bouleversé, et on a vécu avec une grande émotion ce moment-là ».

Son fils Jesse Jackson, Jr. a été représentant du 2e district de l'Illinois à la Chambre des représentants de 1995 à 2012 pour le Parti démocrate.

Sur les autres projets Wikimedia :