Augustin Diamacoune Senghor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Senghor.

L'abbé Augustin Diamacoune Senghor est un dirigeant indépendantiste de la Casamance, né le 4 avril 1928 à Senghalène, à 40 km à l'ouest de Ziguinchor (Sénégal) et mort à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris (France) le 13 janvier 2007.

Il est directeur du séminaire Saint-Louis de Ziguinchor de 1972 à 1975, et enseigne la littérature africaine et l'éducation civique au collège Saint-Charles Lwanga.

Augustin Diamacoune Senghor a dirigé le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) de décembre 1982, date du déclenchement de la lutte de ce mouvement pour l'indépendance de la Casamance, jusqu’à sa mort[1].

Il a été emprisonné à deux reprises entre 1982 et 1987 et entre 1990 et 1991 pour ses activités politiques.

C'est lui qui a signé au nom du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) tous les accords de paix avec le pouvoir central de Dakar dont l’accord du 30 décembre 2004 avec le président sénégalais Abdoulaye Wade, par l'intermédiaire de son Ministre de l'Intérieur, Ousmane Ngom.

Après la signature de cet accord, la Casamance connaît une période de calme, troublée par quelques attaques sporadiques. Mais la santé de l'abbé Diamacoune se dégradant, des luttes de pouvoir au sein du MFDC apparaissent, des factions prenant les armes en avril 2006, provoquant la mort de dizaines de personnes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mort d'un chef indépendantiste de Casamance, Ap, 14 janvier 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Capain Bassène, L'abbé Augustin Diamacoune Senghor par lui-même et par ceux qui l'ont connu, L'Harmattan, Paris, 2013, 216 p. (ISBN 9782336291642)
  • Assane Seck, Sénégal, émergence d'une démocratie moderne (1945-2005) : Un itinéraire politique, Paris, Karthala, 2005, 360 p. (ISBN 2845865058)

Liens externes[modifier | modifier le code]