Ousmane Ngom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ngom.
Ousmane Ngom
Image illustrative de l'article Ousmane Ngom
Fonctions
Ministre du Commerce
19 juillet 20041er novembre 2004
Ministre de l'Intérieur
En fonction depuis le 2 novembre 2004
Prédécesseur Cheikh Sadibou Fall
Successeur Cheikh Tidiane Sy
Biographie
Date de naissance 18 mai 1955
Lieu de naissance Saint-Louis, Sénégal
Nationalité Sénégal Sénégal
Parti politique PDS - PLS - PDS
Profession Juriste

Ousmane Ngom (né en 1955) est un homme politique sénégalais, plusieurs fois ministre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ousmane Alioune Ngom est né le 18 mai 1955 à Saint-Louis. Juriste de formation, il est marié et père de quatre enfants[1].

Alors qu'il était dans l'opposition, il a été pendant quatre ans, l'un des leaders du Parti démocratique sénégalais (PDS), en deuxième position après Abdoulaye Wade.

Lorsque le PDS est arrivé au pouvoir, il a été ministre du Travail et de la Formation professionnelle d'avril 1991 à octobre 1992, puis ministre de la Santé et de l'Action sociale de mars 1995 à mars 1998.

Le 11 juin 1998 il a démissionné du PDS et créé son propre mouvement, le Parti libéral sénégalais (PLS). En 2000 Abdoulaye Wade a accédé à la présidence et en 2003 le PLS a fusionné avec le PDS.

Ousmane Ngom a été nommé ministre du Commerce en juillet 2004, puis ministre de l'Intérieur le 2 novembre 2004, en remplacement de Cheikh Sadibou Fall[2]. À ce titre, c'est lui qui, le 30 décembre de la même année, a signé le cessez-le-feu avec l'abbé Diamacoune Senghor mettant fin (?) au conflit en Casamance.

Il a été ministre d’État, ministre des Mines, de l’Industrie et des PME[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Portrait sur le site du Ministère de l'Intérieur [1]
  2. Décret no 2004-1380 du 2 novembre 2004 portant nomination des ministres, publié au Journal officiel de la République du Sénégal, no 6195 du 11 décembre 2004
  3. « Léger remaniement gouvernemental (sous la présidence d'Abaddoulaye WADE)au Sénégal », APA, 1er avril 2008 [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]