Auguste-Édouard Gilliaert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Officier général francais 3 etoiles.svg Auguste-Édouard Gilliaert
Naissance 1894
Origine Drapeau de la Belgique Belgique
Grade Lieutenant-général
Conflits Seconde Guerre mondiale
Commandement Force publique

Auguste Gilliaert (1894 - 1973)

Carrière[modifier | modifier le code]

En octobre 1939, il prend la tête de la Force publique du Congo belge à la place du Général Hennequin rappelé à Bruxelles.

En 1941, promu Lieutenant-Général, Gilliaert reçoit le commandement des "Forces expéditionnaires belges" en Afrique de l'est durant la campagne de l'est africain. Le "Corps expéditionnaire belge" était une unité coloniale belge des forces belges libres composée de troupes originaire de Belgique et du Congo belge.

En juillet 1941, Gilliaert coupe la retraite des troupes du général Italien et vice-roi Pietro Gazzera en Éthiopie et reçoit, le 6 juillet, la reddition de ses 7 000 soldats[1].

Ensuite, après la conclusion victorieuse de la campagne belge dans l'est-africain ponctuée par les combats de Gambela et la victoire de Saïo, la Première Brigade Coloniale sera remaniée pour devenir la Brigade Motorisée Coloniale Belge en garnison au Caire pour défendre les arrières des Anglais en Égypte et en Palestine Britannique de 1943 à 1944[2].

Historique de commandement[modifier | modifier le code]

  • Colonel commandant a.i. la Force publique 1939-1941
  • Officier général commandant le corps expéditionnaire belge en Afrique de l'est - 1941.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Forgotten Allies, Vol. 1, p. 44.
  2. (en) Foreign Volunteers of the Allied Forces, 1939-45, p. 17