Aragats

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aragats (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec le mont Ararat.
Aragats
Vue aérienne de l'Aragats.
Vue aérienne de l'Aragats.
Géographie
Altitude 4 095 m
Massif Petit Caucase
Coordonnées 40° 31′ 23″ N 44° 11′ 42″ E / 40.523, 44.19540° 31′ 23″ Nord 44° 11′ 42″ Est / 40.523, 44.195  
Administration
Pays Drapeau de l'Arménie Arménie
Région Aragatsotn
Géologie
Type Volcan gris
Activité Éteint
Dernière éruption Inconnue
Code 0104-06-
Observatoire Aucun

Géolocalisation sur la carte : Caucase

(Voir situation sur carte : Caucase)
Aragats

Géolocalisation sur la carte : Arménie

(Voir situation sur carte : Arménie)
Aragats

L'Aragats, en arménien Արագած, en russe Арагац, aussi appelé mont Aragats, Alagey, Aragatz ou encore Aragey[1], est un volcan éteint d'Arménie[2]. Avec 4 095 mètres d'altitude, il constitue le point culminant de l'Arménie et domine le haut-plateau arménien qui s'étend à ses pieds[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Aragats est situé sur le haut-plateau arménien et fait partie de la chaîne du Petit Caucase. Il se trouve dans le Nord-Ouest de l'Arménie, à cheval entre la région d'Aragatsotn qui couvre ses flancs Est et Sud et la région de Shirak qui couvre ses flancs Ouest et Nord. La montagne est entourée par les villes d'Aparan au nord-est, Achtarak au sud-sud-est, Talin au sud-ouest, Maralik et Artik à l'ouest-nord-ouest, la capitale arménienne, Erevan, se situant à une quarantaine de kilomètres au sud-est[2].

Le volcan se présente sous la forme d'une montagne conique aux flancs relativement peu pentus entaillés par des vallées glaciaires[2]. Le sommet de la montagne est constitué de quatre pics : le sommet Est avec 3 916 mètres d'altitude, le sommet Sud avec 3 879 mètres d'altitude, le sommet Ouest avec 4 080 mètres d'altitude et le sommet Nord avec 4 095 mètres d'altitude, faisant de l'Aragats le point culminant de l'Arménie[2]. Du fait de son altitude, le sommet de l'Aragats est couvert de neige en hiver et garde des névés en été.

L'Aragats est un stratovolcan composé de laves andésitiques et dacitiques. De nombreuses bouches éruptives se présentant sous la forme de cônes de scories et de fissures volcaniques sont présentes au sommet de la montagne sur treize kilomètres selon un axe ouest-sud-ouest-est-nord-est et disséminées sur ses pentes[2]. Elles auraient émis de grandes coulées de lave qui auraient atteint les basses pentes du volcan de la fin du Pléistocène à l'Holocène[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Aragats est un volcan considéré comme éteint car ses dernières éruptions se seraient produites entre la fin du Pléistocène et 3000 av. J.-C., le début de sa formation remontant quant à elle au Pliocène[2].

Recherche scientifique[modifier | modifier le code]

Sur le versant sud de l'Aragats, se trouve l’observatoire astrophysique de Byurakan qui fut parmi les principaux centres astronomiques de l'URSS.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]