Antonín Holý

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le professeur Antonín Holý (né le à Prague et mort le à Prague) est un scientifique tchèque qui a fait des avancées importantes dans le développement des médicaments antirétroviraux dans la lutte contre le sida et l'hépatite B (Adefovir, Cidofovir, Ténofovir). Il est l’auteur de plus de 400 articles et le propriétaire de soixante brevets.

Carrière scientifique[modifier | modifier le code]

Antonín Holý a étudié la chimie organique de 1954 à 1959 au sein de la faculté des sciences de l'Université Charles de Prague. À partir de 1960, il étudie au sein de l'Institut de chimie organique et de biochimie (ICOB) de l'Académie tchécoslovaque des sciences et a travaillé au sein de cette même institution, en tant que chercheur depuis 1963. De 1994 à 2002, il préside l'ICOB.

À partir de 1976, il collabore avec Erik De Clercq de l'Université catholique de Louvain au développement d'antirétroviraux. En 2006, la société américaine de biopharmacie, Gilead Sciences et l’ICOB de l’Académie tchèque des sciences sont entrés en partenariat, Gilead Science prométant une donation de 1,1 million de dollars sur cinq ans pour financer l’ICOB.

Plusieurs antirétroviraux découverts par Holý ont été progressivement commercialisés : en 1996, Vistide est approuvé pour la distribution aux États-Unis et dans l’Union européenne ; en 2001, vient le tour du ténofovir qui permet de traiter le sida ; Hepsera, actif dans le traitement de l'hépatite B chronique active, est commercialisé à partir de 2003 ; Truvada est approuvé en 2006 aux États-Unis.

Il prend sa retraite en 2011, un an avant son décès survenu à l’âge de 75 ans.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1984 Prix d’État pour la chimie (Acyklická analoga nukleotidů a nukleotidů)
  • 1998 Médaille Hanuš de la Société tchèque de chimie
  • 1999 docteur honoraire de l’Université Palacký d’Olomouc
  • 2001 prix Descartes de l’Union européenne ; Médaille du Mérite de la République tchèque (Za zásluhy) I. degré
  • 2003 membre honoraire de l’Institut Rega de l’Université catholique de Louvain.
  • 2004 Prix Praemium Bohemiae ; Médaille de l’Académie tchèque des sciences : De scientia et humanitate optime meritis
  • 2005 docteur honoraire de l’Université de Gand ; Médaille du Mérite de la Faculté des sciences de l’Université Charles de Prague.
  • 2006 membre de l’Académie européenne des sciences et des arts
  • 2007 Prix d’État de la « tête tchèque » (Česká hlava)
  • 2008 professeur honoraire de l’Université de Manchester

Liens externes[modifier | modifier le code]