Anatole Cerfberr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anatole Cerfberr, né le à Paris où il est mort le , est un journaliste et critique dramatique français.

Pendant longtemps employé à la Compagnie des chemins de fer de l'Est, il dirige de 1861 à 1865 le journal hebdomadaire Le Théâtre et collabore à divers journaux sous plusieurs pseudonymes, parmi lesquels Arthur Clary, Antoine Cerlier et Fulgence Ridal[1].

Admirateur de Balzac, il publie en 1887 avec Jules-François Christophe un Répertoire de la Comédie humaine de H. de Balzac, qui reçoit le Prix de l'Académie française[2]. D'abord édité chez Calmann-Lévy, l'ouvrage connaît de nombreuses réimpressions avant d'être réédité en 2009 dans l'édition intégrale de la Comédie humaine en 24 volumes[3]. L'ouvrage présente tous les personnages de la Comédie humaine par ordre alphabétique sous forme de résumés succincts, reliant chacun d'eux aux ouvrages principaux où ils apparaissent.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Loin des coulissiers, poèmes, 1860 Texte en ligne
  • Le Boulevard du Temple après 1830, guirlande anecdotique et documentaire, extrait de la Revue d'art dramatique, 1894
  • Répertoire de la Comédie humaine de H. de Balzac, avec Jules Christophe, introduction de Paul Bourget, 1897 Texte en ligne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Figaro, 20 août 1869, p. 2, col. 2-3.
  2. Dictionnaire encyclopédique en dix volumes, Larousse, Paris, 1988, t. II, p. 1939.
  3. Revu et introduit par Boris Lyon-Caen, suivi de l'armorial de toutes les familles nobles de la Comédie humaine, classiques Garnier, Paris, 2009, t. 24 (ISBN 9782351840405).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Le Répertoire de la Comédie humaine en traduction anglaise sur Wikisource