Alfred Jost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jost.

Alfred Jost, né le 27 juillet 1916 à Strasbourg et mort le 3 février 1991 était un endocrinologue français, connu pour sa découverte de l'Hormone antimullérienne.

Ancien élève de l'école Normale Supérieure de la rue d'Ulm, Alfred Jost a été professeur au Collège de France à partir de 1974 (chaire de Physiologie du développement) et correspondant (1978) puis membre (1979) de l'Académie des sciences dont il a été secrétaire perpétuel de 1986 à son décès, en 1991. Ouvrage notable : Le droit à la mort.

Lien externe[modifier | modifier le code]