Alex Colville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colville.

Alex Colville

Description de cette image, également commentée ci-après

Alex Colville en 1945.

Naissance
Toronto, Ontario (Canada)
Décès (à 92 ans)
Wolfville, Nouvelle-Écosse (Canada)
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Formation Université Mount Allison

Alex Colville, né le 24 août 1920 à Toronto et mort le (à 92 ans) à Wolfville en Nouvelle-Écosse[1], est un artiste-peintre canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

La famille Colville déménage de Toronto pour Amherst (Nouvelle-Écosse) en 1929. Il suit des cours à l'Université Mount Allison de Sackville (Nouveau-Brunswick) entre 1938 et 1942, obtenant un baccalauréat en Art. Alex Colville se maria avec Rhoda Wright la même année et s'engage pour l'armée canadienne dans le programme d' « artiste de guerre ». Durant ses quatre années de service en Europe il est l'un des artistes de guerre canadiens les plus célèbres. Il peint entre autres le débarquement à Juno Beach lors de l'Opération Neptune.

Colville retourne au Nouveau-Brunswick après la guerre et devient un membre de la faculté des Arts de la Mount Allison University où il enseigne de 1946 à 1963. Colville quitte l'enseignement pour se consacrer à la peinture et à l'estampe à plein temps dans un studio à sa maison sur la rue York.

En 1973, il déménage à Wolfville, pour habiter la maison paternelle de sa femme. Il eut trois fils, une fille et huit petits-enfants.

Expositions[modifier | modifier le code]

Les œuvres d'Alex Colville ont été souvent exposées au Canada, mais aussi à travers le monde plus précisément à la Tate Gallery de Londres et au Centre d'exposition de Pékin. En 1983 une rétrospective itinérante internationale de son œuvre fut organisée par le Musée des beaux-arts de l'Ontario.

L'œuvre d'Alex Colville se retrouve dans plusieurs collections incluant : Art Gallery of Nova Scotia[2], Cape Breton University Art Gallery à Sydney, Museum of Modern Art à New York, le Musée national d'art moderne à Paris, le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa, le Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou à Paris, le Wallraf-Richartz Museum à Cologne et le Kestnergesellschaft à Hanovre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Canadian painter Alex Colville dies »
  2. Art Gallery of Nova Scotia

Liens externes[modifier | modifier le code]