Adolfo Sánchez Vázquez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adolfo Sánchez Vázquez (né le à Algésiras en Espagne et mort le 8 juillet 2011) est un philosophe, écrivain et professeur mexicain, d'origine espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié la philosophie à l'Université de Madrid.

Pendant la guerre civile espagnole, il a été membre du Parti communiste d'Espagne et a été un combattant actif du camp républicain.

Vazquez a émigré à Mexico en 1939 avec de nombreux autres intellectuels, scientifiques et artistes, fuyant la victoire des fascistes.

Par la suite, Sánchez est devenu professeur de philosophie à l'Université autonome de Mexico en 1959 et professeur émérite en 1985.

Adolfo Sánchez Vázquez a publié de nombreux ouvrages et était considéré comme un grand intellectuel marxiste d'Amérique latine.

Il est mort le 8 juillet 2011 à 95 ans.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Adolfo Sánchez Vázquez est docteur honoris causa de l'Université autonome de Puebla, de l'Université de Cadix ainsi que des universités de Nuevo León, Guadalajara, Université nationale d'enseignement à distance de Madrid, Université Complutense de Madrid, Buenos Aires, et La Havane. Il a reçu la Grand Croix d'Alphonse X, le Prix universitaire national en recherche sur les humanité, le Prix national d'histoire, sciences sociales et de philosophie du gouvernement fédéral de Mexico en 2002, le Prix María Zambrano de la Junte d'Andalousie et la Grand Croix de l'ordre du mérite civil, du gouvernement espagnol.

Importance critique[modifier | modifier le code]

Selon Stefan Gandler:

« Adolfo Sánchez Vázquez et Bolívar Echeverría (professeurs de la Universidad Nacional Autónoma de México) sont deux des philosophes contemporains les plus intéressants et importants au niveau mondial." Méritent tout particulièrement d'être étudiés leurs "concepts de praxis politique/artistique/économique, procès de connaissance, idéologie(s), forme naturel/valeur d’usage, production/consommation des signes et du quadruple ethos moderne, lesquelles permettent une approximation critique au relations sociales existantes. »

— Stefan Gandler[1]

.

Publications[modifier | modifier le code]

  • El pulso ardiendo (1942).
  • Las Ideas Estéticas de Marx (1965)
  • La Filosofía de la Praxis (1967)
  • Sánchez Vázquez, Adolfo, "Prólogo" a Karel Kosik, Dialéctica de lo concreto, Mexico, Grijalbo, 1967
  • Rousseau en México (la filosofía de Rousseau y la ideología de la independencia) (1969)
  • Ética (1969)
  • Estética y marxismo (1970)
  • Antología. Textos of Estética y Teoría del Arte (1972)
  • Del Socialismo Científico al Socialismo Utópico (1975)
  • Invitación a la estética (1992)
  • Filosofía y circunstancias (1997)
  • Recuerdos y reflexiones del exilio (1997)
  • A tiempo y destiempo (2003)
  • Etica y política (2007)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marxismo crítico en México, Adolfo Sánchez Vázquez y Bolívar Echeverría. México, D.F.: Fondo de Cultura Económica, avril 2007, 624 pp. ISBN 978-968-16-8404-4

Liens externes[modifier | modifier le code]