Acherontia lachesis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Acherontia lachesis

Description de cette image, également commentée ci-après

Acherontia lachesis Dos MHNT

Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Ordre Lepidoptera
Famille Sphingidae
Sous-famille Sphinginae
Tribu Acherontiini
Genre Acherontia

Nom binominal

Acherontia lachesis
(Fabricius, 1798)

Description de cette image, également commentée ci-après

Acherontia lachesis revers MHNT

Acherontia lachesis est une espèce de lépidoptère de la famille des Sphingidae, sous famille des Sphinginae de la tribu des Acherontiini et du genre Acherontia. Le genre a été popularisé par le nom vernaculaire de sphinx tête de mort.

Description[modifier | modifier le code]

Les papillons ont une envergure de 100 à 132 mm et sont grands et robustes. Comme pour les autres espèces du genre Acherontia les ailes avant sont tachetées noir, les ailes postérieures sont de couleur jaune et noire, les deux barres noires typiques du genre sont très prononcées et délavées. Au sommet du thorax on retrouve le motif typique en forme de crâne.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Répartition

Originaire de Chine, de Russie, de Taïwan, du Japon et de tout le sud-est asiatique du Pakistan aux Philippines.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Acherontia lachesis a été décrite par l’entomologiste danois Johan Christian Fabricius en 1798, sous le nom initial de Sphinx lachesis [1].

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Sphinx lachesis Fabricius, 1798
  • Acherontia morta Hübner, 1819[2]
  • Spectrum charon Billberg, 1820
  • Acherontia satanas Boisduval, 1836[3]
  • Acherontia lethe Westwood, 1847[4]
  • Acherontia circe Moore, 1858
  • Manduca lachesis atra Huwe, 1895
  • Acherontia sojejimae Matsumura, 1908
  • Acherontia lachesis radiata Niepelt, 1931
  • Acherontia lachesis submarginalis Dupont, 1941
  • Acherontia lachesis pallida Dupont, 1941
  • Acherontia lachesis fuscapex Bryk, 1944

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabricius, 1798; Ent. Syst. (Suppl.) : 434
  2. Hübner, [1819]; Verz. bek. Schmett. (9): 140
  3. Boisduval, 1836; Hist. nat. Ins., Spec. gén. Lépid. 1 : pl. 16, f. 1
  4. Westwood, 1847; Cabinet Orient. Ent.: 187, pl. 42, f. 2

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :