Absalon (1128-1201)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Absalon.
Absalon
Image illustrative de l'article Absalon (1128-1201)
Absalon, statue du monastère de Sorø
Biographie
Naissance 1128
Seeland
Décès 21 mars 1201
abbaye de Sorø
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 1158
archevêque de Lund
1177 – 1201
Précédent Eskil Anders Sunesen Suivant
évêque de Roskilde
1158 – 1191
Précédent Asser de Roskilde Peder Sunesen Suivant
Autres fonctions
Fonction religieuse
primat du Danemark
Fonction laïque
ministre de Valdemar Ier

Absalon ou Axel (1128-21 mars 1201) fut un ecclésiastique et homme d'État danois.

Second fils du magnat Asser Ring Hvide, né en Seeland, il fut évêque de Roskilde de 1158 à 1191, puis à la suite d'Eskil, archevêque de Lund de 1177 à 1201, primat du Danemark, ministre de Valdemar Ier avec qui il avait été élevé et de son fils Knut VI, il agrandit Copenhague.

Prélat guerrier, il délivra le Danemark des incursions des pirates Wendes qui infestaient la Baltique et vainquit en 1184 le duc de Poméranie Bogusław Ier. Il est, selon Saxo Grammaticus, à l’origine de la création de la citadelle de Hafnia, future Copenhague.

Presque septuagénaire, Absalon commence à se décharger de ses nombreux offices et favorise les fils de son cousin germain Sune Ebbesen : Peder Sunesen qui comme Absalon avait fait ses études à Paris et qui dès son retour était devenu chanoine à Lund reçoit en 1191 l'évêché de Roskilde qu'Absalon cumulait, en dehors de toute règle canonique avec son archevêché. Andres Sunsen qui lui aussi avait étudié la théologie à Paris puis le droit en Italie devient chancelier du roi.

Il installe également en 1191 son parent Peder Vognsen comme évêque d'Arhus et fait de deux de ses fidèles chanoines des évêques en 1186 Jens Jansens († 23 avril vers 1202) à Odense et Nicolas à Schleswig en 1192.

Anders Sunesen, soutenu par le pape Innocent III, succède à Absalon en 1201 sur le siège de Lund. Il est à l'origine de la conquête de l’île d’Ösel, en mer Baltique, encore occupée par des païens.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.