1158

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1155 1156 1157  1158  1159 1160 1161

Décennies :
1120 1130 1140  1150  1160 1170 1180
Siècles :
XIe siècle  XIIe siècle  XIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Croisades


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1158 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

  • Hiver 1157-1158 : Motín de la Trucha (es) (émeute de la truite). L’achat d’une truite par le fils d’un cordonnier, contesté par le dépensier d’un seigneur local, déclenche une révolte populaire à Zamora, en Espagne. La noblesse se réunit dans l’église de San Román pour préparer la riposte, quand les émeutiers, conduits par le peaussier Benito, ferment les portes du bâtiment et y mettent le feu, brûlant à mort les occupants, dont un fils du gouverneur de la ville, le comte Ponce Giraldo de Cabrera (es). Les 4 000 insurgés se réfugient au Portugal par crainte des représailles, puis demandent leur pardon au roi Ferdinand II de León. Il le leur accorde, moyennant l’approbation du pape Alexandre III, et en profite pour destituer Ponce de Cabrera, qui passe avec ses partisans au service du roi Sanche III de Castille[6].
  • Mars : bulle d’or de Manuel Ier Comnène relative aux possessions des monastères dans l’Empire byzantin[9]. Elle interdit aux monastères « d’augmenter les propriétés qu’ils détiennent aujourd’hui, en terre et en paysans attachés » sous peine de confiscation[10].
Chevaliers tchèques au passage de l'Adda, face aux Milanais. Illustration de 1909.
  • 8 septembre : capitulation de Milan, assiégée par Frédéric Barberousse. Les consuls et les citoyens doivent lui demander pardon, pieds nus ; la ville doit verser 9000 marcs d’argent et livrer 300 otages, et reconnaitre les droits régaliens à l’empereur[17].


Naissances en 1158[modifier | modifier le code]

Décès en 1158[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Lawrence Nicholson, Joscelyn III and the Fall of the Crusader States 1134-1199, Brill Archive,‎ 1973 (ISBN 9789004036765, présentation en ligne)
  2. a, b et c Jean Richard, Le royaume latin de Jérusalem, Presses Universitaires de France,‎ 1953 (présentation en ligne)
  3. a et b Peter Lock, The Routledge Companion to the Crusades, Routledge,‎ 2013 (ISBN 9781135131449, présentation en ligne)
  4. Zoé Oldenbourg, Les Croisades, Gallimard (ISBN 9782072407772, présentation en ligne)
  5. Charles Diehl, Lysimachos Œconomos, Rodolphe Guilland, René Grousset, L'Europe orientale de 1081 à 1453, Presses universitaires de France,,‎ 1945 (présentation en ligne)
  6. Charles Garcia, Pouvoir royal et violence sociale dans le royaume de Léon au XIIe siècle, vol. 28, Cahiers de linguistique hispanique médiévale,‎ 2005 (présentation en ligne), p. 281-306
  7. Jesús de las Heras, La Orden Calatrava : Religión, Guerra y Negocio, EDAF,‎ 2008 (ISBN 9788441420663, présentation en ligne)
  8. a, b et c Maximilian Samson Friedrich Schöll, Cours d'histoire des états européens depuis le bouleversement de l'Empire romain d'Occident jusqu'en 1789, vol. 3, Gide, fils,‎ 1830 (présentation en ligne)
  9. Eduard von Muralt, Essai de chronographie byzantine 1057-1453, vol. 1, Eggers et Cie,‎ 1871 (présentation en ligne)
  10. Le Moyen Âge en Orient, Hachette Éducation,‎ 2012 (ISBN 9782011400956, présentation en ligne)
  11. Pierre Aubé, Les empires normands d'Orient, Tallandier,‎ 1983 (ISBN 9782235014830, présentation en ligne)
  12. a et b Hélène Sirantoine, Imperator Hispaniae : Les idéologies impériales dans le royaume de León (IXe-XIIe siècles), Casa de Velázquez,‎ 2012 (ISBN 9788496820852, présentation en ligne)
  13. Richard Bauer, Geschichte Münchens: vom Mittelalter bis zur Gegenwart, C.H.Beck,‎ 2008 (ISBN 9783406572883, présentation en ligne)
  14. Jean-Charles-Léonard Simonde Sismondi, Histoire des républiques italiennes du moyen âge, vol. 1, Treuttel et Würtz,‎ 1840 (présentation en ligne)
  15. Le Mouvement confraternel au moyen âge : France, Italie, Suisse : actes de la table ronde organisée par l'Université de Lausanne avec le concours de l'École française de Rome et de l'Unité associée 1011 du CNRS "L'institution ecclésiale à la fin du moyen âge", Lausanne 9-11 mai 1985, Volume 97, 1987, Librairie Droz (ISBN 9782600055888, présentation en ligne)
  16. Ernest Lavisse, Histoire de France illustrée, vol. 3, Hachette,‎ 1911 (présentation en ligne)
  17. Pierre Racine, Les villes d'Italie : du milieu du XIIe au milieu du XIVe siècle, Éditions Sedes,‎ 2004 (ISBN 9782301001139, présentation en ligne)
  18. Helene Wieruszowski, Politics and Culture in Medieval Spain and Italy, Ed. di Storia e Letteratura,‎ 1971 (présentation en ligne)
  19. Alexandre Miltitz, Manuel des consuls, A. Asher,‎ 1837 (présentation en ligne)
  20. Vladimir Vodoff, Naissance de la chrétienté russe, Fayard,‎ 1988 (présentation en ligne)