Ablepharus pannonicus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ablepharus pannonicus

Description de cette image, également commentée ci-après

Ablepharus pannonicus

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Scincomorpha
Famille Scincidae
Sous-famille Sphenomorphinae
Genre Ablepharus

Nom binominal

Ablepharus pannonicus
Fitzinger in Lichtenstein, 1823

Synonymes

  • Scincus pannonicus Fitzinger, 1823
  • Blepharosteres agilis Stoliczka, 1872
  • Ablepharus pusillus Blanford, 1874
  • Ablepharus brandti Strauch, 1868
  • Ablepharus persicus Nikolsky, 1905

Ablepharus pannonicus est une espèce de sauriens de la famille des Scincidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre en Géorgie, dans le Sud du Turkménistan, dans le Sud du Tadjikistan, en Ouzbékistan, au Kirghizstan, dans l'Ouest de l'Azerbaïdjan, en Iran, en Irak, à Oman, en Afghanistan, au Pakistan, en Jordanie, en Syrie, aux Émirats arabes unis et dans le Nord-Ouest de l'Inde[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de cette espèce, pannonicus, fait référence à la Pannonie, une ancienne ancienne région de l'Europe centrale[2].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Lichtenstein, 1823 : Verzeichniss der Doubletten des Zoologischen Museums der Königlichen Friedrich-Wilhelm-Universität zu Berlin nebst Beschreibung vieler bisher unbekannter Arten von Säugethieren, Vögeln, Amphibien und Fischen. Königlich Preussische Akademie der Wissenschaften, Berlin, p. 1-118 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Jean Lescure et Bernard Le Garff, L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles d'Europe, Belin, coll. « Éveil nature »,‎ 2006, 207 p. (ISBN 2-7011-4142-7)