Aéroport de Saint-Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport de Saint-Jean
Image illustrative de l'article Aéroport de Saint-Jean
Localisation
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Saint-Jean
(Nouveau-Brunswick)
Coordonnées 45° 18′ 39″ N 65° 53′ 15″ O / 45.310934, -65.88749945° 18′ 39″ Nord 65° 53′ 15″ Ouest / 45.310934, -65.887499  
Altitude 109 m (357 ft)

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

(Voir situation sur carte : Nouveau-Brunswick)
Aéroport de Saint-Jean

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Aéroport de Saint-Jean
Pistes
Direction Longueur Surface
05/23 2 134 m (7 001 ft) bitume
14L/32R 1 554 m (5 098 ft) bitume
Informations aéronautiques
Code AITA YSJ
Code OACI CYSJ
Nom cartographique -
Type d'aéroport civil
Gestionnaire Saint John Airport Inc.

L'aéroport de Saint-Jean (code AITA : YSJ • code OACI : CYSJ) est un aéroport dans la ville de Saint-Jean (Nouveau-Brunswick) au Canada se situant à 15 km du centre-ville.

L'aéroport, qui fait partie du Réseau national d'aéroports, est la propriété de Transports Canada, et est géré par Saint John Airport Inc. Il a été ouvert le 8 janvier 1952.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 20 mars 1950, Transports Canada et la ville de Saint-Jean signent un accord stipulant que le gouvernement canadien assurerait la construction de l'aéroport et la ville devrait en assurer la maintenance. Toutefois, la construction avait déjà commencé en mars 1949.

En 1951, la première piste, 05-23, de 1 676 m est construite. Un an plus tard, la deuxième piste, 14-32, de 1 554 mètres vient la rejoindre.

Le tout premier avion, un Cessna piloté par James Wade, atterrira alors même que la première sera encore en construction. C'est donc sur du gravier que l'avion se posera avec, à son bord, le Sénateur Riley et d'autres personnalités. En février 1950, c'est le premier atterrissage de nuit avec un Douglas DC-3 de l'Aviation royale du Canada. Le premier vol commercial a eu lieu, quant à lui, le 11 août 1951, avec un DC-3 des Maritime Central Airways. Il était piloté par le capitaine Jones d'Apohaqui (Nouveau-Brunswick).

La construction du terminal a commencé en 1951. L'ouverture officielle a eu lieu le 8 janvier 1952. L'aéroport a été baptisé Turnbull Airfield en hommage à W.R. Turnbull, de Rothesay (Nouveau-Brunswick), qui fut un pionnier dans la recherche aéronautique.

Turnbull, né à Saint-Jean, avait étudié l'ingénierie à l'Université Cornell et à l'Université de Heidelberg. En 1901, il établit son entreprise de consultant en ingénierie à Rothesay. Pour faire sa propre recherche en aérodynamiques, il construisit la première soufflerie au Canada.

Ses recherches l'ont aidé à inventer la première hélice à pas variable. Cette hélice fut un développement important dans la mesure où elle permettait un réglage optimal des pales durant toutes les phases de vol (décollage, ascension, régime de croisière, atterrissage). Un modèle de cette hélice peut être vu à l'aéroport de Saint-Jean.

Liens externes[modifier | modifier le code]