Émile Derlin Henri Zinsou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Émile Derlin Henri Zinsou ( à Ouidah) est une personnalité politique du Bénin. Il fut le président de la République du Dahomey de 1968 à 1969.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien étudiant en médecine, il entre en politique dès l'indépendance de la République du Dahomey.

Le régime militaire qui a pris le pouvoir en 1967 le propulse à la présidence le 17 juillet 1968, jusqu'à un putsch qui le renverse en décembre 1969. Il est un des principaux opposants au régime de parti unique imposé par Mathieu Kérékou de 1974 à 1990. Le 16 janvier 1977, une tentative de coup d'État menée par un groupe de mercenaires dirigé par Bob Denard a lieu au Bénin. L'opération, dénommée « opération Crevette » et qui avait pour but de renverser le régime marxiste de Mathieu Kérékou, est un échec. Plusieurs accusations sont lancées contre Émile Derlin Zinsou par le pouvoir en place au Bénin. Bob Denard affirmera dans ses mémoire que ce putsch avait pour objectif de réinstaurer Zinsou à la tête du pays. Émile Derlin Zinsou à toujours nié toute participation à cette opération. Il n'a cependant émis aucun commentaires sur le livre de Bob Denard qui affirme qu'il était à bord de l'avion des mercenaires le 16 janvier 1977 attendant d'être proclamé président du Bénin en cas de succès de l'opération.

Dans le processus de démocratisation du pays, Zinsou est membre du Haut Conseil pour la République fondé le 9 mars 1990 avec les anciens présidents Ahomadegbé-Tomêtin, Congacou et Maga.

Il participe à la fondation de Union africaine le 12 juillet 2000 à Lomé. Il est également vice-président du Haut Conseil de la Francophonie. Il est le doyen des anciens présidents du Bénin encore en vie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]