Zbigniew Wassermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wassermann.
Zbigniew Wassermann
Zbigniew Wassermann, en 2008.
Zbigniew Wassermann, en 2008.
Fonctions
Ministre sans portefeuille
Président du Conseil Kazimierz Marcinkiewicz
Jarosław Kaczyński
Gouvernement Marcinkiewicz
Kaczyński
Député à la Diète polonaise
Élection
Réélection
21 octobre 2007
Législature IVe, Ve et VIe
Groupe politique PiS
Successeur Monika Ryniak
Biographie
Nom de naissance Zbigniew Franciszek Wassermann
Date de naissance
Lieu de naissance Cracovie (Pologne)
Date de décès (à 60 ans)
Lieu de décès Smolensk (Russie)
Nature du décès Accident d'avion
Sépulture Cracovie (Pologne)
Nationalité Polonaise
Parti politique PiS
Diplômé de Université Jagellon
Profession Procureur

Zbigniew Franciszek Wassermann, né le à Cracovie et mort le à Smolensk, est un homme politique polonais membre de Droit et justice (PiS). Il est ministre sans portefeuille entre et .

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et vie professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1972, il obtient son diplôme de droit à l'université Jagellon de Cracovie. Il fait ensuite carrière dans le parquet et occupe divers postes de procureur.

Il est alors également engagé dans les années 1980 dans l'aumônerie catholique des juristes (duszpasterstwo prawników). De 1992 à 2000, il milite dans les rangs de l'association des juristes catholiques polonais (SPPK) et appartient à partir de 1995 à la direction de la section cracovienne de l'organisation.

Vie politique[modifier | modifier le code]

En 2000, le ministre de la Justice et procureur général Lech Kaczyński propose de le nommer procureur national. Faute d'un avis favorable l'habilitant à avoir accès à des documents sensibles de l'Office de protection de l'État (UOP), il n'obtient pas sa nomination par décret du président du Conseil des ministres Jerzy Buzek. Il n'exerce alors ses fonctions que par délégation.

À l'occasion des élections législatives du 23 septembre 2001, il est candidat de Droit et justice dans la circonscription de Cracovie. Totalisant 9 578 votes préférentiels, il obtient ainsi l'un des deux mandats remportés par PiS. En , il est nommé vice-président de la commission d'enquête Orlen visant à instruire l'affaire du scandale politico-financier polonais de l'Orlengate concernant l'offre de vente d'une raffinerie polonaise, à un prix très avantageux, à la Russie.

Il est réélu député au cours des élections législatives du 25 septembre 2005 avec 16 325 suffrages de préférence.

Le , Zbigniew Wassermann est nommé ministre sans portefeuille, coordonnateur des services secrets dans le gouvernement minoritaire du conservateur Kazimierz Marcinkiewicz. Il est reconduit le , dans le gouvernement de coalition du conservateur Jarosław Kaczyński.

Il parvient à se faire de nouveau élire à la Diète aux élections législatives anticipées du 21 octobre 2007, avec à peine 6 478 voix préférentielles.

Mort[modifier | modifier le code]

Le , il participe à la délégation conduite par le président de la République Lech Kaczyński et qui se rend à la commémoration du massacre de Katyń. Il meurt dans le crash de l'avion présidentiel, à la lisière de la base de Smolensk, ainsi que l'intégralité des personnes se trouvant à bord de l'appareil, notamment ses anciens collègues au gouvernement Grażyna Gęsicka, Przemysław Gosiewski, Władysław Stasiak et Aleksander Szczygło.

Il est inhumé le à Cracovie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]