Hans Christoff de Kœnigsmark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kœnigsmark.
Hans Christoff de Kœnigsmark
Hans Christoff Königsmarck portr 1651 by Matthäus Merian the yr.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
StockholmVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Der StreitendeVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Beata Elisabet von Königsmarck (en)
Otto Wilhelm de Kœnigsmark
Conrad Christoff von Königsmarck (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Conflit

Le comte Hans Christoff de Kœnigsmark, de Tjust (1605 - 1663), fils de Conrad de Kœnigsmark et de Beatrix von Blumenthal, était un soldat suédo-allemand, qui a commandé la légendaire colonne volante de Suède, une force qui a joué les premiers rôles dans la stratégie de Gustave II Adolphe de Suède. Il a été nommé général en chef en 1640, gouverneur-général de Brême-Verden en 1645, conseiller privé du roi en 1651, et maréchal en 1655. Il est connu principalement pour son assaut sur Prague en 1648 qui a mis fin à la guerre de Trente Ans.

Il fut comblé d'honneurs par le roi de Suède. Dans la première guerre du Nord, entreprise par Charles X, il eut le malheur de faire naufrage : il fut fait prisonnier à Dantzig, et enfermé dans le fort de Weichselmünde (Twierdza Wisłoujście), d'où il ne lut délivré qu'à la paix d'Oliva.

Il est le père de Kurt Christoph de Kœnigsmark (1634-1673) et d'Otto Wilhelm de Kœnigsmark (1639–1688).

Source partielle[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Jean Christophe de Kœnigsmark » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)