Théodore Lefebvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lefebvre.
Théodore Lefebvre
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Autres informations
A travaillé pour

Théodore Lefebvre, né le à Croix (Nord) et mort le en Allemagne, est un géographe et résistant français. Il est le frère de Georges Lefebvre (spécialiste de la Révolution française) et l'oncle de Robert Laurent (historien des vignerons de la Côte-d'Or).

Biographie[modifier | modifier le code]

Théodore Lefebvre fit ses études à Lille. Licencié d'histoire-géographie en 1912, il fut reçu à l'Agrégation d'histoire-géographie en 1914. En 1933, il soutint à Paris sous la direction d'Albert Demangeon son doctorat d'État en géographie intitulé : Les modes de vie dans les Pyrénées atlantiques orientales.

Professeur d'histoire-géographie aux lycées de Pau et de Bordeaux (1918), au lycée français de Constantinople et à la Faculté des lettres de Constantinople, puis au lycée d'Amiens (1930-1931), et au lycée Charlemagne à Paris (1931 à 1933), il devient titulaire en 1933 d'une chaire de maître de conférences à la Faculté des lettres de l'université de Poitiers, puis d'une chaire de professeur d'université en 1937. Directeur de l'Institut de géographie de Poitiers, il est en 1940 le président-fondateur du Groupe poitevin d'études géographiques. Engagé dans la Résistance dans le réseau Louis Renard[1], il est arrêté et déporté en Allemagne où il est décapité le 3 décembre 1943 à la prison de Wolfenbüttel[2].

En hommage à sa mémoire, la bibliothèque du département de géographie de l'Université de Poitiers, où il avait enseigné de 1933 à 1943, porte son nom.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Les Modes de vie dans les Pyrénées atlantiques orientales, Paris, Armand Colin, 1933, 777-XXXIV p. (thèse d'État)
  • la Pologne, Saint-Maixent, s. n., 1935, 28 p.
  • « Remarques à propos de la classification des climats » in Actes du Congrès international de géographie de Varsovie de 1934, Varsovie, s. n., 1936, p. 269-284
  • « Quelques aspects des modes de vie dans la Pologne occidentale » in Mélanges d'orientalisme et de géographie offerts à E. F. Gautier, Tours, Impr. Arrault, 1937, p. 307-331
  • « Le relief des Pyrénées entre Saint-Pé-sur-Nivelle et Elizondo » in Société des sciences, lettres, arts & études régionales de Bayonne, 1926 (3 & 4), p. 237-244, Bayonne, SslaB, 1926

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Ginsburger, "Théodore Lefebvre, un bon géographe pour Poitiers ? Identités sociale, professionnelle et disciplinaire entre stratégies, rivalités et affinités dans la géographie française de l’entre-deux-guerres (1933-1934)", Norois, 2014, p. 7-19.
  • Nicolas Ginsburger, "Entre Obst et Chaput: influences européennes et création de l'école turque de géographie (1915-1943)", in Isiksel, Günes, Szurek, Emmanuel (dir.), Turcs et Français. Une histoire culturelle (1860-1960), Rennes, PUR, p. 251-270.
  • Nicolas Ginsburger, "Géographie humaine, historiens des Annales et guerres mondiales, L'itinéraire heurté de Théodore Lefebvre (1889-1943)", in Pascal Clerc (dir.), Marie-Claire Robic (dir.), Des géographes hors-les-murs ? Itinéraires dans un Monde en mouvement (1900-1940), Paris, L'Harmattan, 2015, p. 137-182. (ISBN 978-2-343-07227-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le réseau Louis RENARD sur vrid-memorial.com
  2. La Prison De Wolfenbüttel sur vrid-memorial.com

Liens externes[modifier | modifier le code]