William Clapier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
William Clapier
Image dans Infobox.
William Clapier en 2018.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
NîmesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion

William Clapier, né le , est un écrivain français, théologien, essayiste, conférencier, investi dans le dialogue inter-spirituel, inter-religieux et les questions de société.

Biographie[modifier | modifier le code]

W. Clapier est natif de Nîmes. Il est l'auteur d'ouvrages, essais, articles traitant de la spiritualité chrétienne, de l'inter-spiritualité religieuse et laïque et des questionnements sociétaux.

Au terme d'une quête de sens et d'un éveil spirituel suscité par les pratiques méditatives des voies orientales (initiation à la méditation Zen et au Hatha yoga avec Raymond Kotai Lambert, disciple de Taisen Deshimaru), W. Clapier vit l'expérience de la foi chrétienne (1981) en dehors de toute appartenance ecclésiale ou confessionnelle.

Lors d'un voyage en Inde du Nord (1981-1982), il approfondit sa démarche spirituelle par des séjours au Népal et au Shivananda ashram (Rishikesh). Il découvre la Bible, s'adonne à la lecture de Maître Eckhart, Jean de la Croix, Thérèse de Lisieux, Henri Le Saux. À son retour en France, il travaille dans une librairie (Siloë-Biblica à Nîmes[1]). Il se rapproche de l'Église catholique et entre dans l'Ordre du Carmel, à Montpellier, prenant le nom de Frère Jean Clapier (1984).

Après un master en théologie à l'Université de Fribourg en Suisse (1993), il se spécialise dans la spiritualité de Thérèse de Lisieux et soutient une thèse de doctorat en théologie à l'Institut Catholique de Toulouse, "Le mystère pascal dans l'expérience et la pensée de sainte Thérèse de Lisieux"[2], sous la direction de Mgr André Dupleix et du Père Conrad De Meester (2002).

Il écrit dans diverses revues (La Vie spirituelle, Communio, Teresianum, Nouvelle Revue Théologique, Vie Thérésienne, Christus, Carmel), publie des livres sur Thérèse de Lisieux, Élisabeth de la Trinité ainsi qu'une biographie sur les parents de Thérèse de Lisieux, Louis et Zélie Martin, canonisés en 2015. Il participe à un "groupe de recherches et d’études thérésiennes" animé par Mgr Guy Gaucher (Lisieux, 2005-2007), enseigne les "fondements de la vie spirituelle" à l'Institut Catholique de Toulouse, à l'Institut diocésain de la formation à Montpellier[3] (2005-2006).

Il quitte l'état religieux en 2007 et devient animateur en pastorale scolaire (2008), puis conseiller principal d'éducation (2011) au collège de l'Institut Valsainte[4] à Nîmes (jusqu'en 2021).

Sensible à la spiritualité orientale (bouddhiste, hindouiste et taoïste), ses principales sources d'inspiration demeurent l'Évangile et la Bible, les maîtres du Carmel (Jean de la Croix, Thérèse d'Avila, Thérèse de Lisieux), ainsi que Henri Le Saux, Yves Raguin, Maurice Zundel, Maurice Bellet.

Attentif aux débats humanistes et sociétaux, à l'ouverture inter-spirituelle et religieuse, W. Clapier anime un atelier de méditation. Investi dans une équipe qui pilote la démarche "Eglise verte"[5] sur Nîmes-Nord, il est aussi engagé dans le collectif "Nîmes en transition" [6] et l'association "Citoyens pour le Climat-Nîmes"[7]. À la suite d'un accident et d'un long séjour en milieu médical (2016-2019), il a partagé le fruit de son expérience sur les chemins de l'intériorité dans l'essai "Quelle spiritualité pour le XXIe siècle? Au fil d'une vie" (2018).

Son ouvrage "Effondrements ou révolution ? Un appel au sursaut spirituel" (2020) aborde la crise socio-écologique à partir de ses racines éthiques et spirituelles.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Thèmes[modifier | modifier le code]

Les ouvrages de W. Clapier traitent de spiritualité chrétienne, à travers ses aspects théologiques, mystiques, historiques, psychologiques, sociétaux et inter-religieux. Il aborde aussi le questionnement des spiritualités laïques, agnostiques et athées, leurs problématiques dans le contexte sociétal actuel, altéré par la crise écologique planétaire.

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Librairie Siloë-Biblica »
  2. « "Aimer jusqu'à mourir d'amour". Le mystère pascal dans l'expérience et la pensée de sainte Thérèse de Lisieux : Etude historique et théologique / Fr. Jean Clapier, o.c.d. ; Thèse présentée à la faculté de théologie de l'Institut catholique de Toulouse sous la direction de Mgr. André Dupleix en vue de l'obtention du grade de docteur en théologie »,
  3. « Institut diocésain de la formation Montpellier »
  4. « École Collège Valsainte », sur institut-valsainte.fr
  5. « Pour une conversion écologique de l’Église », sur Église verte
  6. « Nimes en Transition | NÎMES EN TRANSITION, collectif d'associations et de citoyens inscrits dans le mouvement des Territoires en transition, invite à prendre conscience des profondes conséquences de la convergence du pic du pétrole, du changement du climat et de la nécessité de s’y préparer concrètement. Il s’agit de mettre en place des solutions fondées sur une vision positive de l’avenir. »
  7. « Citoyens pour le Climat Nîmes », sur www.facebook.com
  8. « Six conseils spirituels pour une transition écologique », sur La Vie.fr,
  9. RCF, « Effondrement ou Révolution? de William Clapier », sur rcf.fr,
  10. Edith Lefranc, « Le Nîmois William Clapier : "Face à la crise écologique, il nous faut réapprendre à écouter" », sur midilibre.fr,
  11. « Laudato si’, l’urgence d’une révolution intérieure », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)
  12. « William Clapier: «Contempler la Création nous sauvera» – Portail catholique suisse », sur cath.ch,
  13. « William Clapier pour son livre " Effondrement ou révolution ?" 1/3 », sur rcf.fr,
  14. « William Clapier : « Face au coronavirus, nous avons le choix entre l’effondrement ou une révolution spirituelle » », sur Famille Chrétienne,
  15. « L’écologie n’est pas punitive, mais libératrice », sur Reporterre, le quotidien de l'écologie,
  16. « Quelle spiritualité pour le XXIe siècle ? Jacques Gauthier », sur https://www.jacquesgauthier.com/blog.html,
  17. Claire Lesegretain, « Éveil à soi et libération intérieure », La Croix,‎ (lire en ligne)
  18. « Méditer, prier et dialoguer, par William Clapier », sur toutelaculture.com,
  19. « Quelle spiritualité pour le XXIe siècle ? », sur Aleteia
  20. « Un portrait inédit, sous deux angles, psychologique et théologique », Famille chrétienne,‎ (www.famillechretienne.fr/.../therese-de-lisieux-au-risque-de-la-psychologie-28...)
  21. « Thérèse de Lisieux au risque de la psychologie », Revue Christus n° 233,‎ (www.revue-christus.com/.../therese-de-lisieux-au-risque-de-la-psychologie-367)
  22. Samuel Bleynie, « Louis et Zélie Martin, saints de la vie ordinaire. ENTRETIEN. William Clapier (Jean Clapier), docteur en théologie et éducateur en milieu scolaire: "Une spiritualité du baptême en action" », sur www.la-croix.com,
  23. Stéphane Tisserand, « Recension: "Thérèse de Lisieux: approches psychologiques et spirituelles" », Famille Chrétienne,‎
  24. J. Radermakers, « Elisabeth de la Trinité. L'aventure mystique », Nouvelle Revue Théologique,‎ 2009-2 (tome 131), p. 457
  25. Noëlle Hausman, « Recension: "Une voie de confiance et d'amour" », Nouvelle Revue Théologique,‎ 2008-3 (tome 130)
  26. William (Jean) Clapier, « Aimer jusqu'à mourir d'amour, Approche du mystère pascal chez Thérèse de Lisieux », Nouvelle Revue Théologique,‎ 2004-3 (tome 126), p. 420-434 (www.cairn.info/revue-nouvelle-revue-theologique-2004-3-page-420.htm)
  27. Dominique Salin, « Recension: "Aimer jusqu'à mourir d'amour. Thérèse et le mystère pascal" », Etudes,‎ novembre 2004 (tome 401)
  28. Noëlle Hausman, « Recension: "Aimer jusqu'à mourir jusqu'à mourir d'amour. Thérèse et le mystère pascal" », Nouvelle Revue Théologique,‎ 2004-3 (tome 126), p. 522

Lien externe[modifier | modifier le code]