Will Skelton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Will Skelton
Description de l'image Will Skelton playing for Sydney Stars NRC Round 5 (1).jpg.
Fiche d'identité
Nom complet William Skelton
Naissance (26 ans)
à Auckland (Nouvelle-Zélande)
Taille 2,03 m (6 8)
Position deuxième ligne
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
2011-2013Australian Rugby Union’s National Academy
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
National Rugby Championship
2014-2015
2016-2017
Super Rugby
2013-2017
Clubs
2017-

Sydney Stars
Greater Sydney Rams

Waratahs

Saracens

14 (20)
5 (0)[1]

39 (5)[1]

7 (0)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2014-Drapeau : Australie Australie18 (10)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 5 avril 2017.

Will Skelton, né le à Auckland en nouvelle-Zélande, est un international australien de rugby à XV depuis 2014. Joueur des Waratahs, il remporte avec cette franchise l'édition 2014 du Super XV. Vainqueur du Rugby Championship 2015 avec les Wallabies, il participe à la coupe du monde 2015, compétition où l'Australie perd en finale, mais se blesse au cours de cette compétition.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né en Nouvelle-Zélande de parents samoans, il suit sa famille qui rejoint l'Autralie alors qu'il a dix ans. Pratiquant tout d'abord le rugby à XIII, il s'oriente vers le rugby à XV alors qu'il étudie à la Hills Sports High School à Seven Hills, ville de Nouvelle-Galles du Sud à l'ouest de Sydney. Durant deux années, il fait partie de la Australian Rugby Union’s National Academy, mais en 2012, en raison d'une fracture du pied, il ne peut jouer[2]. Avec cette dernière, il remporte la finale de la Rugby Pacific Cup en mars 2013 face à l'équipe junior du Japon[3].

En mars 2013, il rejoint les Waratahs[2]. Il fait ses débuts en Super 15 face à la franchise sud-africaine des Stormers. Il est pour la première fois titulaire lors d'une rencontre face à la western Force. Une semaine plus tard, il est de nouveau titulaire lors d'un match des Waratahs face aux Lions lors de la tournée de ces derniers en Australie. Cette rencontre se solde par une victoire des Lions sur le score de 47 à 17[4]. Après cette interruption internationale, il termine la saison avec les Waratahs, disputant un total de six rencontres sur la saison, dont un seul en tant que titulaire[5].

En 2014, il entame sa deuxième saison de Super 15. Fin mai, il est l'un des onze joueurs des Waratahs à être retenu dans le groupe pour les matchs de juin face aux Français[6]. Parmi ces 32 joueurs, il est également l'un des quatre à ne compter aucune sélection avec les Wallabies. Il doit attendre le troisième matchs de cette tournée des Français pour obtenir sa première cape[7]. Lors de cette rencontre, il inscrit le premier essai australien, puis s'avère décisif dans le deuxième essai de Israel Folau, son coéquipier des Waratahs[8]. Les Australiens remportent leur troisième victoire en autant de tests.

Après ce test, il retrouve les Waratahs pour la fin de saison. Non retenu comme titulaire par Michael Cheika lors de la rencontre face aux Brumbies[9], il est de nouveau utilisé comme remplaçant lors de la demi-finale de la compétition face à ce même adversaire en juillet, Cheika désirant l'utiliser comme impact player. Lors de cette rencontre, il réalise une percée au centre du terrain et réussit une passe après contact qui envoie Bernard Foley à l'essai[10],[11]. Les Waratahs s'imposent sur le score de 26 à 8. Pour la finale face aux Crusaders, il est de nouveau remplaçant. Les Australiens, qui bénéficient de l'avantage du terrain grâce à leur meilleur bilan à l'issue de la phase régulière, s'imposent finalement sur le score de 33 à 32. Son bilan personnel dans la compétition est de dix-huit matchs joués, soit la totalité des rencontres disputées par les Waratahs, dont huit en tant que titulaire[12].

Il est retenu pour The Rugby Championship 2014. Il dispute les deux premiers matchs de la compétition, face aux All Blacks, à Sydney où il entre en jeu au poste de numéro 8 et à Auckland, toujours en tant que remplaçant, mais au poste de troisième ligne aile. Absent lors des deux tests suivants face aux Springboks et aux Argentins, il est initialement non retenu pour les deux matchs suivants, l'Afrique du Sud au Cap et l'Argentine à Mendoza[13]. Durant cette période, il évolue avec les Sydney Stars en National Rugby Championship (NRC). Il est finalement rappelé pour le dernier match face à l'Argentine en raison de blessures[14]. Lors de ce match, première victoire de l'Argentine en The Rugby Championship[15], il entre en tant que deuxième ligne.

Il est ensuite retenu pour la tournée en Europe. Il dispute les quatre rencontres, face aux Gallois, aux Français, aux Irlandais et aux Anglais, mais à chaque fois en tant que remplaçant. Lors de ce dernier match, il inscrit un essai[16]. Cette tournée se solde par une victoire, face aux Gallois, et trois défaites.

Titularisé depuis le début de la saison, il s'avère décisif lors de la victoire 29 à 24 des Waratahs face à la franchise néo-zélandaise des Hurricanes, mettant ainsi un terme à une série de sept victoires consécutives de ces derniers : il franchit la défense pour transmettre à Peter Betham pour le premier essai des Australiens, puis inscrit l'un des quatre essais de son équipe[17]. Sur l'ensemble de la saison, il dispute quinze rencontres avec les Waratahs qui terminent à la première place de la conférence australienne. Qualifiés pour la demi-finale, ils perdent celle-ci à domicile sur le score de 35 à 17 face à la franchise néo-zélandaise des Highlanders.

Il dispute les trois rencontres du Rugby Championship 2015[18]. Titulaire face aux Springboks et aux Pumas, il est remplaçant lors de la troisième victoire consécutive dans la compétition, face aux All Blacks. Il retrouve une place de titulaire une semaine plus tard face à ce même adversaire en Bledisloe Cup. Le sélectionneur Michael Cheika le retient dans sa sélection de 31 joueurs pour la Coupe du monde annoncée le [19]. Remplaçant lors du premier match face aux Fidji, il est titulaire lors de la deuxième rencontre face à l'Uruguay. Victime d'une blessure à l'épaule, il doit déclarer forfait quelques jours plus tard, remplacé par Sam Carter, Wycliff Palu, blessé lui à la cuisse, rentrant également en Australie, remplacé par James Hanson[20].

Au cours de la saison 2016-2017, il effectue une pige de huit matchs au sein des Saracens en Angleterre, avant de retourner jouer le Super Rugby avec les Waratahs. Le , les Saracens annonce qu'il reviendra auprès des Sarries après la saison de Super Rugby avec un contrat longue durée de deux saisons[21].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Il fait partie de l'équipe des Waratahs qui remporte le Super 15 lors de la saison 2014.

Avec sa sélection, il remporte l'édition 2015 du Rugby Championship.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Au , Will Skelton compte seize capes, dont six en tant que titulaire, inscrivant deux essais. Il obtient sa première sélection le face à l'équipe de France[22].

Will Skelton participe à une édition de la Coupe du monde en 2015. Il est remplaçant lors de la première rencontre face Fidji, puis titulaire lors de la deuxième rencontre face à l'Uruguay[23]. Blessé il doit déclarer forfait pour le reste de la compétition.

Édition Rang Résultats France Résultats W.Skelton Matchs W.Skelton
Angleterre 2015 Finaliste 6 v, 0 n, 1 d 2 v 2/7

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Will Skelton participe à trois éditions du Rugby Championship, en 2014, 2015 et 2016[24].

Détails du parcours de Will Skelton
Édition Rang Résultats Australie Résultats Will Skelton Matchs Will Skelton
Rugby Championship 2014 3 2 v, 1 n, 3 d 0 v, 1 n, 2 d 3/6
Rugby Championship 2015 1er 3 v, 0 n, 0 d 3 v, 0 n, 0 d 3/3
Rugby Championship 2016 2 3 v, 0 n, 3 d 0 v, 0 n, 1 d 1/6

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il n'y a aucune défaite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Will Skelton », sur itsrugby.fr (consulté le 3 juillet 2015).
  2. a et b (en) « National Academy Player Will Skelton signs with NSW Waratahs », sur rugby.com.au, .
  3. (en) « National Academy side features in Australian leg of IRB Pacific Rugby Cup », sur rugby.com.au, .
  4. (en) Bryn Palmer, « Lions 2013: NSW Waratahs 17-47 British and Irish Lions », sur bbc.com, .
  5. « Will Skelton : Super Rugby - SAISON 2012-2013 - Matchs joués », sur itsrugby.fr.
  6. (en) Georgina Robinson, « Will Skelton one of 11 Waratahs in Wallabies squad », sur smh.com.au, .
  7. « Will Skelton aligné face à la France », sur lequipe.fr, .
  8. « Rugby : le XV de France achève sa tournée en Australie sur une 3e défaite », sur lemonde.fr, .
  9. (en) « Will Skelton left on Waratahs bench », sur espn.co.uk, .
  10. « VIDEO. Super Rugby - La magnifique percée du géant Will Skelton scelle la victoire des Waratahs sur les Brumbies », .
  11. (en) « Will Skelton looming as match-winning threat for NSW Waratahs in Super Rugby Final », sur thenational.ae, .
  12. « Will Skelton : Super Rugby - SAISON 2013-2014 - Matchs joués », sur itsrugby.fr.
  13. (en) « Wallabies cut Skelton for tour of South Africa and Argentina », sur theguardian.com, .
  14. (en) « Rugby-Skelton, Schatz to reinforce the Wallabies in Argentina », sur uk.reuters.com, .
  15. (en) Jamie Pandaram, « Argentina win first ever match in Rugby Championship, defeating Wallabies 21-17 in Mendoza », sur dailytelegraph.com.au, .
  16. (en) Tom Fordyce, « England 26-17 Australia: Ben Morgan scores twice in victory », sur bbc.com, .
  17. (en) Toby Robson, « Waratahs end Hurricanes Super Rugby winning run with bonus point win », sur stuff.co.nz, .
  18. Le Rugby Championship 2015 est réduit à trois journées en raison de la Coupe du monde 2015. Les Australiens ont l'avantage de recevoir les Sud-Africains et les Néo-Zélandais, et de jouer un seul match à l'extérieur, en Argentine.
  19. (en) « Cheika names 31-man Wallabies Squad for Rugby World Cup », sur rugby.com.au, .
  20. (en) Joe Short, « England handed Rugby World Cup boost as Australia suffer major injuries ahead of showdown », sur express.co.uk, .
  21. Maxime brossard, « TRANSFERTS - Saracens : Will Skelton s'engage pour deux saisons », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 5 avril 2017).
  22. a et b (en) « Will Skelton », sur espn.co.uk (consulté le 22 octobre 2016).
  23. (en) « Will Skelton : IRB Rugby World Cup », sur espn.co.uk (consulté le 3 octobre 2015).
  24. (en) « Will Skelton : The Rugby Championship », sur espn.co.uk (consulté le 22 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Ressources relatives au sport : ESPNscrum • It's Rugby • Premiership RugbyVoir et modifier les données sur Wikidata