Wednesday 13

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wednesday 13
Description de cette image, également commentée ci-après
Wednesday 13 en 2007
Informations générales
Surnom Wednesday 13
Nom de naissance Joseph Poole
Naissance (44 ans)
Charlotte, Caroline du Nord Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Horror punk, shock rock, glam metal, heavy metal, outlaw country
Instruments Chant, guitare, basse, claviers
Années actives 1992 - aujourd'hui
Labels Nuclear Blast
Wednesday 13, LLC
Horror High
DR2 Records
Roadrunner Records
Rykodisc,
People Like You Records
Site officiel http://officialwednesday13.com/

Wednesday 13, de son vrai nom Joseph Poole, est un chanteur et un musicien américain né le à Charlotte, en Caroline du Nord.

Après avoir été le chanteur de Maniac Spider Trash, Frankenstein Drag Queens From Planet 13 et des Murderdolls, il forme son propre groupe, Wednesday 13. Il a également formé deux projets parallèles, Bourbon Crow et Gunfire 76.

Il est le représentant d'un sous-genre de punk rock : l'horror punk.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Caroline du Nord, l'État d'origine de Wednesday 13

Joseph Poole naît le à Charlotte, en Caroline du Nord, aux États-Unis, où les croyances religieuses sont très présentes (la région est surnommée la Bible Belt, la Ceinture de la Bible)[1]. Très jeune, il est obligé d'aller à l'église avec sa famille. Enfant calme et sans histoires, il est vu comme "le clown de la classe"[2], avant de se teindre les cheveux en noir au collège, portant des T-shirts représentant des affiches de films d'horreur, ce qui contribuera à le différencier de ses camarades[2].

Il passe beaucoup de temps à regarder la télévision, et développe un vif intérêt pour le cinéma d'épouvante (son film préféré étant Massacre à la tronçonneuse[3]). Il devient également fan de heavy metal à tendance théâtrale, ses principales influences étant Alice Cooper (avec qui il partagera l'affiche plusieurs fois, bien des années plus tard), Kiss, Mötley Crüe et les Ramones[4]. En 1996, alors qu'il donne naissance au groupe Frankenstein Drag Queens From Planet 13, il décide de se renommer Wednesday 13, en hommage à Mercredi (Wednesday), personnage de la série La Famille Addams, et à "1313 Mockingbird Lane", l'adresse où vivent les protagonistes de la série Les monstres[2].

Maniac Spider Trash[modifier | modifier le code]

La carrière musicale de Poole commence en 1992, en tant que guitariste pour le groupe Psycho Opera (composé du guitariste Abby Normal, du batteur Jeff Washam, du bassiste Michael Patrick et du chanteur Todd Cage). Poole quitte rapidement l'aventure pour former Maniac Spider Trash comme chanteur-guitariste aux côtés de Abby Normal (de nouveau à la guitare) et Michael Patrick (également en tant que bassiste). Ils sont rejoints par Sicko Zero à la batterie. Poole est le frontman du groupe en 1992 à 1996. Le groupe sort un EP sur cassette intitulé Dumpster Mummies, via Dead Hell Records en 1994. L'année suivante, la formation enregistre un album intitulé Murder Happy Fairytales qui reste inédit. Le groupe se dissout en 1996 et Poole forme aussitôt les Frankenstein Drag Queens From Planet 13.

L'EP Dumpster Mummies est réédité pour la première fois en CD le , tandis que Murder Happy Fairytales sort pour la première fois de manière officielle quelque temps après, en téléchargement uniquement.

Frankenstein Drag Queens From Planet 13[modifier | modifier le code]

Poole forme les Frankenstein Drag Queens From Planet 13 en 1996. Le groupe est composé au départ de la même formation que Maniac Spider Trash, mais les guitaristes, bassistes et batteurs changent au fil du temps, laissant Poole comme membre permanent du groupe, composant toutes les chansons et produisant tous leurs albums. Il décide de stopper la formation en 2002 pour rejoindre les Murderdolls.

En , Poole annonce une reformation du groupe pour quelques concerts, ainsi que la sortie d'un coffret en édition limitée intitulé Little Box of Horrors, contenant la quasi-totalité de la discographie de la formation.

Murderdolls[modifier | modifier le code]

En , alors qu'il joue au sein des Frankenstein Drag Queens From Planet 13, Poole est contacté par Joey Jordison, batteur de Slipknot, afin de rejoindre le groupe parallèle de ce dernier, The Rejects, en tant que bassiste[2]. La formation, créée en 1994 à Des Moines dans l'Iowa, est dirigée par le chanteur Dizzy Draztik, et leur musique est comparable à ce que deviendront les Murderdolls, sans l'aspect horrifique. Le groupe se sépare lorsque Slipknot décroche un contrat chez Roadrunner Records[5].

Carrière solo[modifier | modifier le code]

En 2004, alors que les Murderdolls sont en hiatus (Joey Jordison travaillant avec Slipknot), Poole décide de faire une tournée au Royaume-Uni en mars sous son nom de scène. Pour ces concerts, il fait appel à des membres du groupe d'horror punk Death Becomes You pour l'accompagner[6].

Après la tournée, Poole rassemble son propre groupe, composé de Piggy D à la guitare, Kid Kid à la basse et Ghastly à la batterie. En novembre, le groupe part en tournée en Europe.

L'année suivante, Poole compose une centaine de nouvelles chansons. Il en choisira quatorze pour son album, intitulé Transylvania 90210: Songs of Death, Dying, and the Dead, qui sortira le . Le disque doit à l'origine être publié via le label Rykodisc, mais Poole étant encore sous contrat avec les Murderdolls, l'album sort chez Roadrunner Records[7]. Un clip vidéo est tourné pour le single I Walked with a Zombie, où les membres du groupe sont intégrés à des images du film La Nuit des morts-vivants de George A. Romero. Pour présenter l'album, le groupe part en tournée en Europe, aux États-Unis ainsi qu'au Japon. Ils feront également partie de la programmation du Download Festival au Donington Park, en Angleterre. Au cours de la tournée, Poole propose une vidéo pour la chanson Bad Things, composée d'images filmées sur scène et en coulisses. Le , le groupe assure la première partie de Alice Cooper.

En 2006, Poole se sépare de Roadrunner Records et des musiciens de son groupe, avant de signer un nouveau contrat avec Rykodisc, qui publie l'album Fang Bang le [8]. L'album, enregistré en une semaine, est décrit comme étant moins atmosphérique, plus léger et brut que le précédent[9]. Un clip est tourné pour la chanson My Home Sweet Homicide, qui est également l'occasion de présenter les nouveaux musiciens entourant le leader: Eric Griffin à la guitare, Nate Manor à la basse et Racci Shay à la batterie. La formation part alors une nouvelle fois en tournée à travers les États-Unis et l'Europe.

En 2008, Poole rompt son contrat avec Rykodisc et devient indépendant, publiant lui-même ses propres disques via son propre label, Wednesday 13, LLC[10]. Le troisième album, Skeletons, sort le , disponible exclusivement via la chaîne de magasins Hot Topic aux États-Unis. Il sort au Royaume-Uni et dans le reste de l'Europe le , via DR2 Records, filiale de Demolition Records avec laquelle Poole a signé un contrat de distribution[11]. Ce disque est considéré par son auteur comme étant le plus sombre et le plus personnel de sa carrière[12].

À ce moment, son groupe de scène est constitué de Acey Slade (avec qui il a joué au sein des Murderdolls) et J-Sin Trioxin aux guitares et Jonny Chops à la batterie, tandis que Nate Manor est toujours au poste de bassiste. Acey Slade quittera le groupe peu après. Le groupe sillonne une nouvelle fois les États-Unis et l'Europe afin de promouvoir l'album. La même année, Poole propose l'EP Bloodwork, composé d'inédits et de versions acoustiques, ainsi que son premier album live, Fuck It, We'll Do It Live, en CD/DVD, reprenant un concert enregistré au Crocodile Rock à Allentown, en Pennsylvanie. L'année suivante, le groupe donne une petite série de concerts au Japon, ouvrant pour Hanoi Rocks, qui donne alors sa tournée d'adieu[13].

Durant les quelques années qui suivent, Poole va se consacrer à ses projets parallèles Bourbon Crow et Gunfire 76, ainsi qu'à la reformation des Murderdolls. Durant cette période, il fera une unique tournée sous son nom, en Australie en . Il proposera le de la même année le vinyle From Here to the Hearse, compilation disponible en édition limitée, comprenant divers titres de son répertoire en solo et de ses projets parallèles, agrémentés d'un inédit, It's A Wonderful Lie. Le , ce dernier titre sera réédité avec la chanson Xanaxtasy en single digital. En mai de l'année suivante, un EP constitué de remixes nommé Re-Animated est proposé aux fans, également de manière digitale. Une partie des ventes de ce dernier seront reversées à la Croix-Rouge américaine [14].

En 2011, alors que le cycle de reformation des Murderdolls touche à sa fin, Poole revient à sa carrière solo et propose le son quatrième album studio, Calling All Corpses. Le disque est vu comme un retour aux sources, après les tonalités plus metal et heavy de Skeletons et Women & Children Last des Murderdolls[15]. Pour cet album et les concerts qui suivront, Poole s'entoure de nouveaux musiciens: Roman Surman (ancien roadie du groupe, qui a également joué avec Poole au sein de Gunfire 76 et de Bourbon Crow) et Jack Tankersley aux guitares, Troy Doebbler à la basse et Jason "Shakes" West à la batterie. Le groupe tournera aux États-Unis, en Europe ainsi qu'en Australie pour présenter l'album. Le de l'année suivante, Poole propose Spook & Destroy, un EP constitué d'inédits, de remixes et de reprises de son propre répertoire.

2013 marque les vingt ans de carrière de Poole à travers ses différents groupes (dont dix sous le patronyme de Wednesday 13) avec la sortie de son cinquième album studio, The Dixie Dead, le . Pour la première fois depuis 2006, une vidéo est tournée pour la chanson Get Your Grave On, dans laquelle Calico Cooper, fille d'Alice Cooper, fait une apparition. L'album est reçu de manière favorable auprès des critiques et des fans, tandis que Poole lui-même le considère comme son meilleur album depuis Transylvania 90210: Songs of Death, Dying, and the Dead, ainsi qu'un parfait condensé de son travail[16]. Durant toute l'année, le groupe effectuera plusieurs tournées en Europe, en Australie et aux États-Unis pour promouvoir le disque.

Poole a annoncé plusieurs sorties pour l'année 2014. Tout d'abord, le DVD Scream Britain Scream (à venir début 2014), composé de deux concerts complets (filmés à Londres en et ), de séquences en coulisse et autres images filmés par le groupe en tournée[17]. Ensuite, l'album Undead Unplugged (annoncé pour le ), constitué de reprises de son répertoire en acoustique; la compilation Dead Meat: 10 Years Of Blood, Feathers, and Lipstick (également le , en édition limitée), composée d'un CD best-of nommé Best Of The Worst, de deux CD comprenant des démos (Home Sweet Demo-cide, volumes 1 et 2) ainsi qu'un CD de remixes, constitué de l'EP digital Re-Animated (sorti en 2011), agrémenté de nouveaux remixes supplémentaires[18]; et enfin, le vinyle Tunes From The Crypt V.1 également en édition limitée, contenant deux chansons extraites de Undead Unplugged.

Le , il publie son sixième album studio Monsters of the Universe: Come Out and Plague, qu'il décrit comme étant son premier album conceptuel[19]. À la suite de la sortie du disque, le groupe repart en tournée de janvier à mars, aux États-Unis puis en Angleterre. En avril, le batteur Jason "Shakes" West quitte le groupe et est remplacé par Kyle Castronovo, qui avait rejoint le groupe début 2015 en tant que claviériste[20]. Lors de la tournée suivante qui a lieu durant l'été 2015 aux États-Unis, une nouvelle version du dernier album limitée à 500 exemplaires est exclusivement vendue lors des concerts; cette dernière comprend une pochette différente et cinq titres supplémentaires. Le groupe repart ensuite sillonner le nord des États-Unis en octobre, puis l'Angleterre pour deux concerts spéciaux à l'approche d'Halloween, suivis d'une tournée de dix concerts en Europe en novembre, dont une date au Divan du Monde à Paris.

Après avoir officié en tant qu'artiste indépendant pendant près d'une décennie, Wednesday annonce en sa signature avec le label metal Nuclear Blast pour la sortie de son septième album Condolences, à paraître le . L'album est produit par Chris "Zeuss" Harris, déjà responsable de l'album Women & Children Last des Murderdolls (à noter que c'est le premier album solo de Wednesday qui n'est pas produit par ce dernier)[21].

Bourbon Crow[modifier | modifier le code]

En 2005, Poole, sous le pseudonyme de Bourbon Buck, crée avec son bassiste d'alors Rayen Belchere (Kid Kid), ici renommé Jessie Crow, un groupe de outlaw country baptisé Bourbon Crow. Le duo cite Johnny Cash, Willie Nelson et Merle Haggard comme principales influences. Les thèmes abordés dans les paroles des chansons sont l'alcool, le sexe et la mort, mais de manière satirique et souvent comique. Poole insiste cependant sur le fait que ce groupe n'est en rien une parodie[22]. À ce jour, le groupe a sorti deux albums : Highway To Hangovers (2006) et Long Way To The Bottom (2009), distribués par Horror High, label dirigé par le manager de Poole, Jon Nelson.

En 2007, une tournée au Texas est programmée afin de promouvoir le premier album, mais est annulée à la suite de l'accident de voiture de Poole, survenu lorsqu'il rentrait des répétitions de cette même tournée[23]. En , le groupe effectue des concerts aux États-Unis pour présenter leur second disque. Sur scène, Poole et Belchere assurent ensemble le chant et la guitare acoustique, rejoints pour l'occasion par Nate Manor à la basse et Roman Surman à la guitare électrique.

Le , Bourbon Crow lance une campagne de financement participatif sur Kickstarter[24] afin de financer le nouvel album du groupe, Off The Wagon & On The Rocks. En seulement 12 heures, le duo a récolté les 6000 dollars nécessaires à sa réalisation[25], et pour faire patienter les fans, fait paraître en téléchargement sur iTunes et Amazon un EP composé de démos intitulé Demos That Didn't Quite Make It[26].

Gunfire 76[modifier | modifier le code]

En 2009, Poole s'associe avec Todd Youth du groupe The Chelsea Smiles afin d'écrire des chansons pour un futur projet commun. Lors d'interviews, il affirme vouloir créer une formation au son glam rock plus classique, sans aucun thème horrifique[27], et cite Kiss, les New York Dolls, les Stooges et les Dead Boys comme influences principales[28].

Leur premier et unique album à ce jour, Casualties & Tragedies, sort le . Le disque doit être originellement produit par Howard Willing, mais le projet est annulé à cause d'incompatibilités d'emplois du temps[29]. Poole le produira finalement lui-même.

En novembre de la même année, la formation effectue une série de concerts aux États-Unis avec le groupe Bullets and Octane en première partie, puis en Angleterre le mois suivant. Pour la scène, le groupe est composé de Poole au chant, de Roman Surman et Dave Muselman à la guitare, de Scott Whalen à la basse et de Rob Hammersmith à la batterie, Youth ne faisant pas partie du projet à cause de son implication dans d'autres engagements[30].

Le projet est pour le moment mis de côté, Poole préférant se consacrer à sa carrière solo, mais évoque quelquefois en interview son désir d'écrire un deuxième album dans le futur[31].

Autres projets[modifier | modifier le code]

En 2004, alors que les Murderdolls sont en suspens à la suite du retour de Joey Jordison au sein de Slipknot, il crée avec l'aide de Roxanne, son épouse d'alors, une série de personnages baptisés les Thirteen Dead Kids, dont les designs seront disponibles sous forme de T-shirts, sacs, autocollants, patches et autres accessoires. Poole affirme également travailler sur un livre basé sur ces personnages, dont le titre aurait été Wednesday 13's The Thirteen Dead Kids and Other Gruesome Scarytales[32], mais l'idée est abandonnée à cause du manque d'intérêt des maisons d'éditions pour le projet, ainsi qu'à cause de son implication grandissante dans sa carrière solo alors naissante[33].

Poole a souvent évoqué en interview son désir de se lancer dans la réalisation de films, à la manière de Rob Zombie[34]. En , lors d'une période de temps libre avant d'entamer une tournée en Europe, Poole réalise, avec son ancien manager Jon Nelson, un petit film d'une demi-heure nommé Weirdo A Go-Go, où il tient la vedette aux côtés de marionnettes. Ces saynètes sont entrecoupées d'images de vieux films d'épouvante tombés dans le domaine public. Il sort en DVD le . Depuis, Poole a souvent manifesté le souhait de réaliser un deuxième épisode[35].

Au début de l'année 2013, lors de la sortie de son cinquième album solo The Dixie Dead, il affirme travailler sur le scénario d'un film d'horreur basé sur le concept de l'album[36], mais l'idée a pour le moment été mise de côté au profit de ses futurs projets musicaux[37].

En 2015, il enregistre des chœurs sur une reprise de la chanson Mistress of Taboo des Plasmatics, présente sur l'album I Worship Chaos du groupe Children of Bodom[38].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Poole réside actuellement dans un appartement à Los Angeles, Hollywood depuis 2010, où il a aménagé son propre studio d'enregistrement[39]. Lors de son temps libre, il aime écrire des chansons, regarder la télévision pendant de longues heures[34], et collectionner toutes sortes de jouets et figurines[40].

Il est le père d'une fille prénommée Zoie Starr, à qui il dédie la chanson We All Die sur l'album Calling All Corpses. Elle vit en Caroline du Nord avec sa mère Roxanne, ex-femme de Poole[41].

Le , alors qu'il rentre des répétitions de la future tournée au Texas de Bourbon Crow, Poole est victime d'un accident de voiture. Il en résultera une fracture de la cheville et de la clavicule[42]. Des photos du véhicule accidenté sont visibles à l'intérieur de la pochette de l'édition américaine de l'album Skeletons, sorti l'année suivante.

Le , Poole se trouve au Japon lors d'une tournée avec les Murderdolls pendant l'accident nucléaire de Fukushima. Il cite cette journée comme étant la plus terrifiante de toute sa vie[43]. Afin d'apporter son soutien aux japonais, il publie sur iTunes un EP composé de remixes nommé Re-Animated, dont une partie des bénéfices sont versés à la Croix-Rouge américaine[44].

Liste des musiciens de Wednesday 13[modifier | modifier le code]

Chronologie par ère[modifier | modifier le code]

Transylvania 90210: Songs of Death, Dying, and the Dead
(2005)
Fang Bang
(2006)
Skeletons
(2008)
Calling All Corpses
(2011)
The Dixie Dead
(2013)
Monsters of the Universe: Come Out and Plague
(2015)

Discographie[modifier | modifier le code]

Discographie solo[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • 2005 : I Walked With a Zombie (Single promotionnel)
  • 2005 : Bad Things (Single promotionnel)
  • 2008 : Bloodwork (EP)
  • 2008 : Fuck It, We'll Do It Live (Album live)
  • 2010 : From Here to the Hearse (Compilation au format vinyle)
  • 2010 : Xanaxtasy (Single, uniquement disponible en téléchargement)
  • 2011 : Re-Animated (EP de remixes, uniquement disponible en téléchargement)
  • 2011 : Something Wicked This Way Comes (Single, uniquement disponible en téléchargement)
  • 2012 : Spook & Destroy (EP)
  • 2014 : Undead Unplugged (Album acoustique)
  • 2014 : Dead Meat: 10 Years Of Blood, Feathers, & Lipstick (Compilation de 4 CD comprenant best-of, démos et remixes)
  • 2014 : Tunes From The Crypt V.1. (Single au format vinyle comprenant deux chansons tirées de l'album Undead Unplugged)
  • 2014 : Trick Or Treat... We're Going To Kill You (Single digital)

DVD[modifier | modifier le code]

Discographie avec ses autres groupes[modifier | modifier le code]

Maniac Spider Trash[modifier | modifier le code]

Frankenstein Drag Queens From Planet 13[modifier | modifier le code]

Murderdolls[modifier | modifier le code]

Gunfire 76[modifier | modifier le code]

Bourbon Crow[modifier | modifier le code]

Style musical[modifier | modifier le code]

La musique de Wednesday 13 est généralement classée dans la catégorie de l'horror punk, à cause des nombreuses références au cinéma d'horreur dans les paroles, comme ceux de George A. Romero, de Lucio Fulci ou de Dario Argento, sans oublier ceux d'Ed Wood (à qui Poole dédie son premier album solo Transylvania 90210: Songs of Death, Dying, and the Dead). Dans ces chansons, il y a également beaucoup d'humour noir et de jeux de mots morbides, et plusieurs thèmes sont abordés de manière récurrente: la nécrophilie, les tueurs en série, la religion, les zombies, vampires, loups garous et autres créatures, et la Mort sous toutes ses coutures.

De manière générale, la musique de Poole est influencée par le shock rock, le punk rock, le hard rock et le glam metal, tout en se rapprochant quelquefois du metal, notamment sur les albums Skeletons, Women & Children Last des Murderdolls, The Dixie Dead et tout particulièrement sur Monsters of the Universe: Come Out and Plague . Avec le groupe Bourbon Crow, il est classé dans la outlaw country, tandis que Gunfire 76 se rapproche du glam rock.

Tournées[modifier | modifier le code]

Tout comme les paroles de ses chansons, les noms des tournées de Wednesday 13 sont basés sur le thème de l'humour noir, avec nombre de jeux de mots et références au cinéma d'horreur.

Date Nom de la tournée 'Région
Mars - Graveyard a Go-Go États-Unis et Europe
Look What The Bats Dragged In Europe
Wednesday 13's April Ghouls États-Unis et Europe
Avril - From Here To Horrorwood États-Unis
Mai - European Tour (Festivals) Europe
6 Feet Down Under Australie
Septembre - Damned in Japan Japon
Haunted Halloween West Coast Mini États-Unis
Tour from the Crypt États-Unis
Juillet - Till Death Do Us Party États-Unis et Europe
Janvier - Wednesday 13's American Werewolves États-Unis
Mars - Wednesday 13's European Werewolves États-Unis
Juin - MonsTour États-Unis
Ghouls on Parade États-Unis
Fan Bang Europe
Janvier - SkeleTour États-Unis et Europe
Février - For Those About to Rot États-Unis
March of the Damned Japon et États-Unis
Valentine's Massacre Down Under Australie
- Something Wicked This Way Comes États-Unis et Europe
Février - Soundwave Festival Australie
Eté 2012 Summer of Blood États-Unis
Octobre - Spook & Destroy Europe
Février - Curse The Living États-Unis et Europe
Mai - Too Fast For Blood États-Unis
Septembre - For Those About To Rot États-Unis, Australie et Europe
Undead Unplugged: An Acoustic Evening With Wednesday 13 Angleterre
Undead Unplugged: An Acoustic Evening With Wednesday 13 États-Unis
Janvier - Monsters of the Universe: U.S. Invasion États-Unis
Monsters of the Universe: U.K. Invasion Angleterre
Juillet - Invasion: Earth Tour États-Unis
Blood, Guts & Gore Tour 2015 États-Unis
Weekend Of Horrors Angleterre
Astro Psycho European Tour 2015 Europe

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.metalrage.com/interviews/185/wednesday-13-i-love-jesus-bumperstickers-now-that-s-crazy.html
  2. a b c et d http://www.rockrealms.com/interrogation/wednesday13.php
  3. http://www.blistering.com/fastpage/fpengine.php/templateid/9558/menuid/3/tempidx/5/catid/4/restemp/N%3B/fPpagesel/2
  4. (en) « Interview de Wednesday 13 » Consulté le 27/05/12'
  5. « freewebs.com/strungoutpissedof… »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  6. (en) Blabbermouth, « MURDERDOLLS Frontman Reassembles Solo Band, Announces Tour Dates », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  7. « Lead Singers Who Changed Their Bands And Kept The Band Name », sur LiveAbout (consulté le 30 août 2020).
  8. (en) « WEDNESDAY 13 Signs To Rykodisc/Restless, Fang Bang Coming This Summer », sur bravewords.com (consulté le 30 août 2020).
  9. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 Comments On New Solo Album, Split With ROADRUNNER », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  10. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 : 'Skeletons' Due In March/April », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  11. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 Signs European Deal With DEMOLITION RECORDS », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  12. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 Comments On 'Skeletons' », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  13. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 To Support HANOI ROCKS In Japan », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  14. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 : 'Re-Animated' Track Listing Revealed », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  15. « Wednesday 13 Interview », sur Caught in the Mosh (consulté le 30 août 2020).
  16. http://www.songfacts.com/blog/interviews/wednesday_13/
  17. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 Editing 'Scream Britain Scream' Concert DVD », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  18. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 To Release Acoustic CD, Four-Disc Collection », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  19. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 To Release First Concept Album 'Monsters Of The Universe : Come Out & Plague' », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  20. « Wednesday 13 », sur facebook.com (consulté le 30 août 2020).
  21. http://www.nuclearblast.de/fr/label/music/band/news/details/4656199.4656163.wednesday-13-sign-to-nuclear-blast.html
  22. http://www.roughedge.com/cdreviews/b/bourboncrow.htm
  23. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 Involved In Car Accident; All BOURBON CROW Dates Cancelled », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  24. (en) « Bourbon Crow is BACK & doing a new cd for the Mules! Wooooo! », sur Kickstarter (consulté le 30 août 2020).
  25. « Bourbon Crow », sur facebook.com (consulté le 30 août 2020).
  26. « Bourbon Crow », sur facebook.com (consulté le 30 août 2020).
  27. http://www.rockeyez.com/interviews/int-2009-09-br-wednesday-13.html
  28. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13 Schedules GUNFIRE 76 Tour Dates », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  29. (en) Blabbermouth, « WEDNESDAY 13's GUNFIRE 76 : Touring Lineup Announced », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).
  30. (en) « Wednesday 13 - Gunfire 76 », sur Über Röck-Kick Ass Rock N Roll (consulté le 30 août 2020).
  31. « Wednesday 13 fait de la musique pour se fendre la gueule - RADIO METAL », sur RADIO METAL, (consulté le 30 août 2020).
  32. http://www.murdermydoll.com/index.php?murderdolls=interviews-rewindwednesday
  33. « Roadrunner Records UK // Wednesday Solo Album », sur RoadrunnerRecords.co.uk (consulté le 30 août 2020).
  34. a et b http://www.sleazeroxx.com/interviews/wednesday13.shtml
  35. http://metalchoc.chez-alice.fr/wednesday_13.htm
  36. http://magazine.100percentrock.com/interviews/201304/9967
  37. http://amhnetwork.com/interview-with-wednesday-13-2/
  38. « Wednesday 13 on Twitter », sur Twitter (consulté le 30 août 2020).
  39. (en) « Wednesday 13 », sur http://hardrockhaven.net/online, (consulté le 30 août 2020).
  40. http://www.counterculture.co.uk/interview/murderdolls-wednesday-13-3.html
  41. http://rocknrollexperience.com/news/68/25/Wednesday-13-Interview-2010/
  42. http://www.metalunderground.com/news/details.cfm?newsid=28802
  43. (en) « WEDNESDAY 13 - Earthquake Survivor », sur bravewords.com (consulté le 30 août 2020).
  44. (en) Blabbermouth, « MURDERDOLLS Frontman Donates To Japan », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 30 août 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]